Séance Manzanilla de Sanlúcar de Barrameda

Séance du 13 janvier 2022

Animation Maria Cascon

Séance assez exceptionnelle. Il est rare de goûter autant de Manzanilla d’affilée. Si certain d’entre vous se lassaient de mon vocabulaire de dégustation, il faut bien reconnaître que cette séance explore d’autre palettes olfactives et gustatives que la plupart de nos dégustation. En tout cas, c’était très chouette. Superbe série.

Manzanilla, Barbadillo, Arboledilla Poniente, En Rama
Nez Grillé, sarrasin, légèrement herbacé. Bouche onctueuse, presque douce, amers puissant, assez nerveux tannique mais sans trop d’excès. Bonne entrée en matière Très Bien + (2 points)

Manzanilla Lustau Papirusa
Torréfié, noix, amande, saumure (un caractère plus marin). Bouche grillée sèche, citrique moins de gras, moins d’amer. Bien ++ (0 points)

Manzanilla, Bodega Hidalgo,  La Gitana
Nez d’anchois, flore/lie, noisette, grillé. Bouche assez pleine, amers puissants, salin. Très Bien (2 points)

Manzanilla, Equipo Navazos, La Bota de Manzanilla Nº93
Nez très animal, cale de bateau, miel de sarrasin, tourbé, humus. Bouche très grasse, longue rétro chaude, tanique. Très Bien + (0 points)

Manzanilla, Bodega Yuste, Aurora
Nez moins puissant que d’autres, camomille, olive, craie. Jus fluide, assez gourmand, assez gras, précis moyennement amer, peu vif, un vin moins brutal, élégant, qu’on peut servir à table. Très Bien + (10 points)

Manzanilla, Bodega Juan Pinero, Maruja
Bois mouillé, vieux, levure, coco. Bouche ronde, puissante, amers très puissants. Pas une grosse vicacité en revanche. J’ai oublié de noter (9 points)

Manzanilla, Bodega Yuste, La Kika
Nez assez traditionnel pas très expressif (pour une Manzanilla), noix, très “vin jaune”. La bouche est riche, épaisse complexe ou l’on décèle des notes de sarrasin, de peau de noix fraîche. Des amers très structurants et puissants. Une superbe bouche. Très Bien ++ / Excellent (10 points)

Manzanilla, Delgado Zuletta, La Goya en Rama Edición Especial (Magnum)
Foin, blé, avoine, malt. Bouche assez large, crémeuse, beaux amers pas trop envahissants. Très “strict” en finale. Très Bien ++ (6 points)

Manzanilla, Arguesso,  San León, Passado, Reserva de Familia
Nez très puissant, très oxydatif, animal, vanille, floral, vieux bois, noix très sèche. Bouche très onctueuse, riche, capiteuse. Très Bien + / Très Bien ++ (1 point)

Manzanilla Pasada, Callejuela, Blanquito
Nez de Cognac XO/vieil armagnac, de caramel, patissier, café. Bouche très différente des autres, précis, moins gras, plus fin avec un certain velouté aguicheur. Très long en bouche. Très Bien + / Très Bien ++ (7 points)

Manzanilla Reposada en Rama, Delgado Zuleta, Goya XL
Nez moyennement expressif d’oranger, de citron, de crème aux œufs. La bouche est suave et crémeuse, onctueuse avec une très longue tension. Un vin somptueux.  Excellent (14 points, vainqueur du collectif ce soir) pour moins de 25€… c’est confondant.

Le millésime 2012 en Muscadet

Séance du 23 novembre 2021.

2012 était un millésime chaud en été (surtout en juillet) et globalement sec en fin d’été. Les rendements sont naturellement faibles à cause d’une période fraiche au printemps qui a fait avorter les grappes (vrilles). Le ban fût tardif (17 septembre) Il s’agit d’un millésime qui a produit des vins extrêmement concentrés avec un niveau d’acidité malique élevé (5.06 en moyenne sur 4 prélèvements) et niveau de sucre élevé (198 g/l en moyenne sur 4 prélèvements). Ce sont des équilibres très atypiques. Vins de garde sans aucun doute.

Au niveau des vins, les Château-Thébaud se sont extrêmement bien comportés, le Gorges de Damien Rineau sur 2012 est éblouissant. Pourtant c’est encore un Mouzillon-Tillières qui remporte la palme du collectif (même si mes appréciations personnelles s’éloignent un peu de ce collectif pour une fois)… Les Mouzillon-Tillières sont définitivement les vins les plus consensuels des crus du Muscadet sur les dégustations de millésimes.

2012 s’affirme comme un millésime d’exception en Muscadet pour amateur de vins « tendus » car, il faut l’avouer, chez certains vignerons, les vins sont mordants.

Dégustation en aveugle et en ordre aléatoire.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine du Grand Mouton, Grand Mouton, Louis Métaireau 2012
Vanille, crème aux œufs, grillé, gentiane, racinaire, bouche assez nerveuse, assez vive. Un vin intéressant. Très « vertical ». Bien ++/Très Bien (0 points)

Muscadet de Sèvre et Maine-Château Thébaud, Domaine de la Pépière, 2012
Nez très flatteur, patissier, citron cuit, bouche large et complexe, des amers, de la vivacité, de la longueur. Bel équilibre. Bémol… s’oxyde un peu vite à l’aération. Très Bien +/Très Bien ++ (3 points)

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Pépière, Clos des Briords Vieilles Vignes 2012
Nez fruité de poire un peu blette, un style assez peu protégé et une bouche un peu désordonnée. Une vivacité pas très bien intégrée dans le vin, de l’amer, une belle structure pourtant. Finale sur la poire. Très Bien (0 points)

Muscadet de Sèvre et Maine – Château-Thébaud, Domaine de la Haute-Févrie (Sébastien Branger), Côteaux de l’Ebeaupin 2012
Nez plus réducteur, puis vient de la vanille, des fruits exotiques. La bouche est assez complexe et porte des arômes puissants de papaye verte. Un vin assez gras mais doté d’une acidité mordante. Belle longueur aromatique sur l’exotique. Très Bien + (2 points)

Muscadet de Sèvre et Maine – Château-Thébaud, Domaine Lieubeau 2012
Nez grillé très finement réducteur (à la Coche-Dury diraient les gars branchés), gras, vif, tendu, très ciselé. Très belle acidité. Très Bien ++ (4 points)

Muscadet de Sèvre et Maine – Mouzillon-Tillières, Domaine Cheneau 2012
Nez assez mur, mangue, exotique, bouche large mais assez acidulée, quelques amers mais une bouche un peu courte toutefois. Bien ++/Très Bien (10 points – Vainqueur du collectif ce soir).

Muscadet de Sèvre et Maine – Gorges, Domaine Damien Rineau (Tour Gallus) 2012
Joli nez, agrume, citron vert. Très belle équilibre acide/amer. Amertume puissante et structurante. Acidulé, long en bouche, tendu, fondu, très jeune. Excellent (9 points)

Damien Rineau La Tour Gallus Muscadet Sevre-et-Maine Gorges Cru, Loire |  prices, stores, tasting notes & market data

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2012
Robe un peu trouble, joli nez de fruits confits, d’angélique, de grillé. La bouche est large et crémeuse avec des amers de houblon. Peu d’acidité, pas très long du coup mais intéressant. Très Bien (4 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Bid’Gi, La Haie Fouassière 2012
Bouchon

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Gadais Père et Fils, Vieilles Vignes 2012
Nez de blédine, assez frais, léger gaz résiduel, acidulé, assez gras, pas d’amer, assez simple, pas très long. Bien ++ (1 point)

Muscadet de Sèvre et Maine – Goulaine, Domaine de la Grange (Raphaël Luneau), 2012
Un peu réducteur, blé mur, poire compotée, fruit cuit, bouche gourmande, élégante, acidulée, joli jus. J’avais écrit « Goulaine » sur mon carnet et je ne me suis pas trompé (pour une fois). Très Bien + /Très Bien ++ (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine – Gorges, Martin-Luneau, 2012
Joli nez aromatique, fruité, bouche grasse, ronde, acidulée, amers puissants, assez long. Très Bien (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine – Mouzillion Tillières, Tradition Stanislas, Michel Luneau et fils, 2012
nez assez fermé, assez peu aromatique, vin gras, acidulé, plutôt intéressant mais assez fermé encore aujourd’hui. Très Bien (3 points)

Vins de Roumanie : places libres le 12 mai 2022

Vous aviez envie de tout savoir sur la Roumanie viticole ? Vous souhaitez comprendre comment la viticulture a pu se sortir des invasions romaines, du phylloxera et de Nicolae Ceaușescu ? Vous saurez tout en vous inscrivant à cette séance Vertivingstone dédié aux vins de Roumanie : il y a quelques place libres. Cela se passe le 12 mai 2022 à 20h30, Château de la Frémoire à Vertou. (tarifs habituels : adhérent 9€ / non adhérent : 16€)

Cliquez ici pour s’inscrire

Compte rendu : Séance Corbières.

Dégustation du 9 décembre 2021.
Animation : Jean-Luc Poignard
Dégustation à étiquettes découvertes.

Vaste appellation semi-régionale, Corbières est un territoire où  il est encore possible de trouver des prix pas trop durs. Et Dieu m’est témoin que l’inflation du vin est un gros soucis pour nos porte-monnaie d’amateurs. D’un autre côté, on voit que la région n’a pas beaucoup de sous. Cela se ressent sur la qualité perçue des barriques souvent vulgaires. Il y a toutefois de belles opportunités sur certains domaines. Les domaines AB Caraghuiles et Sainte-Croix ont constitué de belles découvertes pour moi.

Corbières, Domaines Auriol, Château Ciceron, Cuvée le Lion des Corbières 2019
Nez plutôt “Grenache-chocolat” bouche simple, assez gourmande, tanin lissé, la finale décroche un peu sur des arômes et une structure de “gros rouge”. Dommage ; c’était prometteur. Bien + (4 points).

Corbières, Château la Voulte Gasparet, Cuvée réservée 2019
Nez vanillé, bouche légèrement sucrante, tanin assez originaux : intenses et très poudreux. L’amertume est un peu marquée, ce qui interroge sur l’extraction souhaitée sur cette cuvée. Ce n’est pas un très grand vin de dégustation mais il devrait nettement mieux se défendre à table. Bien ++ (4 points)

Corbières, Château Ollieux Romanis, Cuvée Or, 2018
Nez très marqué par la barrique (tosté/vanillé), bouche assez sucrée, très vanillée en bouche, une perception amère assez marquée. La sensation d’une vinification en barrique assez traditionelle. Tanin assez élégant, rétro vanille-coco. Bien + (7 points)

Corbières, Château de Caraguilhes, Les Gourgoules 2019
Nez flatteur, entêtant  et gourmand de fruits noirs, de chocolat, de fond de teint, de fleurs et de poivre. La bouche est gourmande, immédiate, facile et salivante. Simple, expressif et de bon goût. Très Bien (5 points).

Corbières, Domaine Baillat, Clos de la Miro 2012
Le domaine propose des vins avec un peu d’âge. Ici, je sens des notes de vieux livre, de cerise, de pruneau. La bouche est assez élégante, confituré mais tend à se décharner légèrement. C’est bon, ça se boit bien mais si j’en avais encore 12 en cave, je m’inquiéterais. Très Bien (6 points)

Corbières, Château la Baronne, Alaric 2014
Un peu de volatile au nez, mure, l’attaque est ronde, assez gourmande, puis viennent des notes de solvant, et une acidité volatile très marquée en bouche, acidité piquante. Le tanin est assez élégant pourtant. Un peu mieux protégé, on aurait là un vraiment très bon vin. Bien (9 points)

Corbières, Clos de l’Anhel, Les Dimanches, 2018
réducteur, poussière, placard, jus de cerise. Tanin assez puissant, poudreux, assez précis. Moins de volatile que dans le précédent vin… mais un peu quand même. Bien++ (4 points)

Corbières, Embre et Castelmaure, Pompadour 2019
Autant il y avait un peu d’aléatoire dans vinifications des deux dernier vins, autant on a un vin d’œnologue ici. Nez très toasté, sucré, tanin de bois en bouche (un peu sec), assez bien équilibré en bouche, vanille en finale. Mais je n’ai pas beaucoup de plaisir… Bien + (5 points)

Corbières, Maxime Magnon, Rozetta 2019
Une bouteille était légèrement repartie en fermentation. La deuxième bouteille était mieux. Nez assez précis de prune fraiche et de groseille, tanin ferme, assez précis, cerise, légère volatile pas trop dérangeante. Très Bien/Très bien + (7 points)

Corbières, Domaine Sainte Croix, Magnéric 2015
Prune, Charbon, fleurs séchées, bouche ronde en attaque, tanin ferme, strict, assez tradi. Un bon équilibre global. J’achète. Très Bien + (10 points : vainqueur du collectif ce soir.)

Compte-rendu de dégustation séance Priorat

Certes, j’ai un peu de retard dans mes comptes rendus puisque cette séance date du 9 mars 2020 à l’époque ou le Covid-19 était une banale maladie chinoise. Mais la séance était intéressante et méritait une trace.

Animation Maria Cascon
Dégustation en aveugle

Priorat, Álvaro Palacios, Les Terrasses Laderas de Pizarra 2017
Nez fin, aromatique, beau volume, bouche chaude voire brulante, tanin fin, précis très poudreux, finale vive. Notes de chocolat et de fruits frais en fin de bouche, fine acidité d’orange qui donne du peps en fin de bouche. Superbement vinifié. Très Bien +/ Très Bien ++ (1 point)

Priorat, Bodegas mas Alta Artigas 2016
premier nez de barrique puis de fruits murs. Bouche ronde en attaque, légèrement vive, tanin puissant. De garde. Très Bien + (7 point)

Priorat, Clos Mogador 2016
Nez très « côte rôtie », cassis, violette, un peu viandé. Quelques notes de chocolat. La bouche est intense, concentrée, poudreuse, avec une fraîcheur portée par une puissante acidité volatile qui devient vite insupportable dès la deuxième gorgée. C’est mon premier « René Barbier » et à vrai dire je suis surpris des notations dithyrambiques des critiques sur le domaine tant l’acidité piquante de la volatile est dérangeante dans ce vin. Grace à sa matière première en bouche et ses arômes, je lui donne un « Bien ++ / Très Bien » mais je n’en achèterai jamais… (0 points)

Priorat, Mas Martinet, Clos Martinet 2016
Léger nez de barrique, plus oxydatif au nez (orange), bouche assez dense, très légère volatile encore, chocolat, tanin accrocheur mais une jolie mache et un joli volume. Très Bien + (0 points)

Priorat, Clos Figueres 2016
Nez assez peu aromatique, un peu fermé, attaque douce, joli volume, aromes de fruits frais, de pêche en rétro-olfaction. Tanin puissant et concentré mais gras. Très élégant. Très Bien ++ (4 points)

Priorat, Mas Igneus, FA 112, 2015
Nez très alcooleux, de prune à l’eau de vie, rondeur de Carignan, tanin un peu agrippeur, très chaud en bouche. L’omniprésence de l’alcool est un peu compliqué pour moi malgré une belle matière. Bien ++/Très Bien (9 points : Vainqueur du collectif ce soir)

Priorat, L’infernal , El Casot 2015
Nez de garrigue, de cerise, de café. Bouche fraîche, indéniablement moins mur que les autres vins goûtés, tanin léger. Pas mal mais très atypique par rapport à l’ensemble des vins goûtés ce soir. Bien++/très Bien (1 point)

Priorat, Vall Llach, Mas De La Rosa 2015
Nez fin, chocolat, fève de cacao, prune. Bouche très intense, chaude et puissante. Tanin très fin, très poudreux. Une réussite. Malheureusement c’est un peu cher… Très Bien ++ (4 points)

Priorat, Scala Dei, Sant Antoni 2015
Superbes aromes originaux et complexes de garrigue, thym frais, fruits frais, pêche, poivre… bouche séveuse, tanin puissant assez rude mais bien fait. Un peu cher là aussi. Très Bien ++ / Excellent (7 points)

Image 15bodegas.us

Priorat, Mas D’En Gil, Clos Fontà 2014.
Joli vin élégant avec des débuts de notes d’évolution (orange). Matière très honnête, tanin ferme, un peu sec et accrocheur. Très Bien + (6 points)

Vertivingstone : Séance Graves blanc jeudi 7 avril – places libres

Il y a quelques places libres ce jeudi 7 avril pour participer à une séance dédiée à l’appellation bordelaise “Graves” (vins blancs uniquement) . Séance Graves blanc car …”dans l’ombre de Pessac-Léognan, terre de crus classés, l’appellation des Graves présente tous les atouts d’un grand terroir.” Sophie de Salettes, RVF

La séance est animée par Eryck Ponseel qui bosse en ce moment comme un malade pour vous proposer une séance impeccable.

Pour s’inscrire, cliquez sur le lien ci-dessous.

Crédit RVF

Pas n’importe quel salon ! Les Vertivinies

Samedi 26 mars de 14h à 20h et Dimanche 27 mars de 10h à 18h se tient le salon des Vertivinies pour sa 9e édition.

Ce n’est pas n’importe quel salon des vins : c’est le notre, celui de l’association Vertivin.

  • Un salon de vignerons qui font des vins qui nous plaisent ou qu’on a envie de connaître. Ce sont des vignerons que l’on convainc de venir nous rejoindre.
  • Un évènement que nous construisons à notre image avec des animations, des rencontres et de bonnes galettes !
  • Un salon qui met en lumière le site du Château de la Frémoire à Vertou, haut lieu de la viticulture en pays nantais.

Programme et vignerons sur www.vertivinies.fr

Séance Vertivingstone “Anjou blanc” : quelques places libres

Ce jeudi 17 septembre se tiendra une séance Vertivingstone dédié aux vins blanc d’Anjou. La séance sera animée par Patrick Baudoin, vigneron et co-président de l’appellation Anjou blanc.

Quelques places sont disponibles suite à des désistements. Vous pouvez vous y inscrire en cliquant sur le bouton ci-dessous.

copyrignt https://www.beckywasserman.com/

Demi saison 2 de Vertivin, il reste encore des places : démarrage la semaine prochaine !

Il reste encore 4 places pour les séances Saliverstonus (36€ les 4 séances + adhésion) qui auront pour thème :

  • Le vignoble de Fronton le 3 mars
  • Séance confessionnal le 28 avril : C’est un jeu de dégustation où il faut décrire un vin à son voisin pour qu’il retrouve le vin que vous goûtez. Se forcer à décrire, identifier les bonnes descriptions pour se faire comprendre.
  • Séance goût et odorat avec Romain le 19 mai : pour comprendre la variété de nos perceptions dans la dégustation de vin.
  • Séance Accord Chocolat-Vin le 16 juin : une promenade historique à travers les principes de la sommellerie française en matière d’accords de vins avec le chocolat.

Pour s’inscrire, Il suffit de cliquer sur le bouton en dessous :

SALONS 2022 – Fin d’hiver

  • 4 – 5 – 6 mars 2022 : Salon du Club des Vignerons Lauréats – Château la Poterie, Chapelle sur Erdre
  • 5 – 6 – 7 mars 2022 : Salons d’Angers et Saumur
    • Grenier Saint Jean , Musée Jean Lurcat (Angers)
    • Les Anonymes , Chai ! (négoce) (Angers)
    • Dive Bouteille (Saumur) , Levée de La Loire + Demeter (Saumur)
  • 19 20 mars 2022 : salon CANONS (Nantes, l’Agronaute)
  • 16 17 avril 2022 : Salon des Vins Vivants (Nantes (au Solilab , hangar à bananes)) Lien Salon
  • 26 juin 2022 : Salon chez Fred Niger (Domaine de l’écu) (Le Landreau Briacé 44) : Salon Le Temps des Copains – Lien salon

_________________________________________