MuscaDay : 14 juillet dans les Coteaux de la Loire

Vertivin a une tradition ancestrale qui consiste à organiser une sortie dans le vignoble nantais le 14 juillet.

Cette année, nous voulions profiter du fait que Romain ait beaucoup tourné dans le vignoble des coteaux de la Loire entre Thouaré et Ancenis et entre Liré et la Varenne pour passer une journée dans les parcelles du Muscadet Coteaux de la Loire et notamment des belles parcelles qui verra naître, nous l’espérons, une nouvelle appellation communale « Champtoceaux ».

En quoi consiste la journée ? Et bien on se donne rendez-vous dans un endroit, on mutualise les voitures et on part visiter les belles parcelles du vignoble, on fait des trous dans le sol à la tarière pour essayer de comprendre la géologie de l’endroit. On se raconte l’histoire de l’endroit et quand vient midi, on sort des pique-niques du sac, quelques bouteilles de Muscadet des Coteaux de la Loire qui surgissent naturellement. Dans la mesure du possible on passe un moment chez un vigneron du coin.

Pas besoin d’être adhérent pour participer à cette journée. Je suggère que nous nous retrouvions à 9h00 au Parking Busway de la Porte de Vertou le 14 juillet 2017.

Par contre, les personnes intéressées sont invitées à me contacter avant le 7 juillet pour prévoir les capacités d’accueil éventuels.

Corse-Calvi : compte-rendu

Vignoble de l’année, ni plus ni moins : c’est ainsi que qualifie Michel Bettane le vignoble de Corse-Calvi dans l’édition 2017 de son guide. Comme on est de nature à vouloir se faire une opinion nous même, on a demandé à Casa Vinu, restaurant – caviste de Calvi dont je ne saurais trop vous recommander la visite, de nous envoyer une sélection de bons vins de Calvi afin de se rendre compte de la chose. Cette fois-ci, les votes ont été très dispersés : pas de grand vainqueur du collectif mais une belle série de bien bons vins ma foi…

Corse-Calvi blanc, Clos Columbu 2016
Arômes jeunes et fermentaires, bonbon, abricot, Bouche souple, facile, légers amers. Classique mais bien fait. Bien++ (1point)

Corse-Calvi blanc, Domaine Bernard Renucci, Vignola 2016
Nez plus réducteur… j’allais presque dire « mineral » donc avec une expression aromatique (abricot) moins intense. La bouche est assez riche, offre une jolie matière structuré sur de jolis amers. Très Bien + (13 points – vainqueur du collectif ce soir)

Corse-Calvi blanc, Domaine Maestracci, Villa Maestracci 2015
Nez très vanillé, beurré. Joli volume, crémeux voire beurré mais des arômes de planches fraîchement coupé /scierie sont très dominants en bouche. C’est une jolie matière mais ce vin est vraiment trop boisé aujourd’hui à mon goût. Je ne sais pas s’il y a une malo mais s’il y en a une elle est perceptible et pas très bien intégrée. S’il n’y en a pas, j’aimerais bien savoir d’où vient ce goût de beurre frais… Bien ++ (12points)

Corse-Calvi blanc, Domaine Alzipratu, Lume 2014
Nez fruité, aromatique. La bouche impressionne par son volume et sa largeur. épaisse, texturée, presque huileuse pourrait-on dire. C’est une matière vraiment impresionnante avec un amer qui structure parfaitement la bouche et qui l’allonge. Fruité et persistant. Très Bien ++ devrait encore évoluer très favorablement. (12 points)

Corse-Calvi rosé, Enclos des Anges 2015
Nez de cerise cuite avec une sensation un peu beurrée. La bouche est vineuse, assez épaisse, mure, crémeuse. Assez chaud (sensation d’alcool). c’est un rosé structuré comme on n’en fait pas assez doté de jolis amers. Très Bien.

Corse-Calvi rouge, Domaine Maestracci E. Prove 2013
Nez assez neutre, attaque souple mais bouche puissante, tanin qui colle aux gencives. Assez chaud, puissant. Surprenamment vif en bouche. Un vin qu’il faut carafer. La sensation d’un vin un peu rustique mais très « authentique » qu’il faut accompagner de plats goûteux. Bien++ (1 point)

Corse-Calvi rouge, L’Enclos des Anges 2015
Nez de jeune vin rouge. Quelques notes fermentaires fraîches mais aussi des touches de tabac, de cuir. L’attaque est souple, le tanin concentré, poudreux, aimable. Un vin juteux joliment vinifié mais s’il fallait râler, je l’aurais plus identifié comme un vin de la vallée du Rhône qu’un vin Corse. Très Bien ++ (12 points)

Corse-Calvi rouge,Clos Landry, Cuvée Lea 2014.
Nez boisé, un peu animal. Après les précédents vins, la bouche fait assez légère voire fluette. Le tanin est un peu rêche. Dans la série, c’est celui que je conseillerais le moins. Bien (6 points)

Corse-Calvi rouge,Domaine A. Ronca, Clos Aquaviva, Cuvée Alexandre 2011
Nez élégant évolué ou se ressent des notes fruitées de confit de myrtille et des notes d’un boisé qui a bien évolué. L’attaque est souple mais le tanin est rude, un peu collant. Notables amers. Typiquement Corse. Très Bien (11 points)

Vectivictuailles au restaurant Vanola avec les vins du Domaine de L’Ecu

 

Voila la retranscription de la 4e et dernière soirée du groupe Vertictuailles dédiée aux accords mets vins que j’ai d’abord publié sur La Passion Du Vin.

Cette soirée réunissait 24 personnes autour du vigneron Fred Niger et de quelques cuvées du domaine de l’Ecu au restaurant Thai/Viet « Vanola » de Nantes.

Lire la suite

Pré-inscription Vertivin saison 2017-2018

C’est désormais le moment de se pré-inscrire pour les ateliers Vertivin de la saison 2016-2017 qui démarre en septembre.

A ce jour, (9 juin 2017), Il y a encore de la place dans les ateliers Vertivingstone et Découvertivin  mais Vertivinus, Verticadet, Salivertivin et Vertivictuailles ont été pris d’assaut.

Pour trouver le groupe qui vous correspond, vous trouverez la description complète des ateliers derrière ce lien . Je reste à votre disposition pour toutes questions.

Pour se pré-inscrire, il faut compléter le formulaire situé à cette adresse. Vous recevrez en retour un bulletin d’inscription envoyé par Frédérique que vous pourrez renvoyez à votre convenance entre maintenant et le 6 septembre 2017.

Séance Corse-Calvi Jeudi 1er juin : places libres

Ça sent les vacances :  il y a quelques places libres ce jeudi 1er juin à 20h30 pour la dernière séance Vertivingstone de l’année dédiée aux vins de Corse-Calvi blancs, rosé, et rouge.

Au programme Columbu, Renucci, Maestracci, Alzipratu, Enclos des Anges, A.Ronca, Clos Landry. Bref tout ce que la Balagne a fait de meilleur.

Tarifs adhérent : 8€ – Non Adhérent : 15€
Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Compte-rendu séance Vénétie

C’était une jolie soirée que celle consacrée à la Vénétie dans le cadre des séances Vertivingstone. S’il n’y avait la question du prix des Amarones, il faudrait faire ces séances plus souvent. Les ripasso ont toutefois offert des équilibres intéressants et singuliers. On regrette aussi de ne pas goûter des Soave avec plus d’âge. Nombre d’entre eux semblent être de solides blancs de garde.

 Prosecco, Valdobiadene Superiore, Nino Franco, Brut (2015)
Nez fruité, pêche, sec, bulle assez fine, assez élégante. La bouche est simple, assez bien tendue, pas très longue aromatiquement. Légère sensation de sucrosité en fin de bouche.  Bien+ (3 points).

Soave Classico, I Campi,  Campo Volcano 2015
Nez assez neutre, notes d’amande, bouche épaisse, crémeuse et structuré sur de gros amers. A garder. Bien ++/Très Bien (4 points)

Soave Classiso, Ca’ Rugate, Monte Alto 2014
Nez d’ananas, vanille, agrume. Une olfaction de vinification en fût assez alléchante. La bouche est assez grasse, vive et acidulée avec une pointe de gaz. Plus de structure n’aurait pas nuit mais ce n’est pas mauvais. Bien++ (6 points)

Soave Classico, Pieropan, La Rocca 2014
Nez clairement réducteur-grillé, fruits jaunes, bouche très large, épaisse, sensation acidulée en bouche. J’aime bien. Très Bien++ (5 points)

Valpolicella Ripasso, Fidora, Monte Tabor 2014
De couleur claire comme un Bardolino, c’est un vin au nez agréable : fruité de cerise et de fraise. La bouche offre un équilibre plutôt oxydatif, une petite pointe de gaz carbonique, des amers puissants, une finale un peu sucrée. Un équilibre d’orange amère, de Cointreau en bouche. Bien++/Très Bien (14 points)

Valpolicella Superiore, I Campi, Campo Ciatoli, Ripasso 2013
Nez net, empyreumatique, fumé, boisé et fruité. Bouche assez compacte, épaisse, très acide. Léger gaz carbonique. Amertume très puissante. Pas très tannique. Arôme de bitter très long aromatiquement. Étrangement malgré son caractère épais/acide/amer, je ne me lasse pas de le boire. C’est très très très spécial. En tout état de cause cela ne laisse pas indifférent. Public averti. C’est suffisamment stupéfiant pour valoir un Très Bien ++ (6 points)

Amarone della Valpolicella Classico, Viviani, Casa dei Bepi 2009
Joli nez de forêt noire, cacao, cerise à l’eau de vie, café. La bouche est puissante, tanin ferme et droit, amers puissants, beaucoup de tempérament. Un peu chaud en finale sur des sensations de Porto. Excellent (11 point).

Amarone della Valpolicella Classico, Bertani 2007
Joli nez empyreumatique tertiaire, chocolat. Bouche suave, charnue, très homogène. Peu d’amers, les tanins lissés. Un vin très net. Moins fantaisiste que le précédent mais plus aboutit. Très Bien ++ (14 points)

Recioto di Soave, Gini, Col Fosarin 2006
Nez aromatique, intense, très fruité de mangue, pèche jaune, fruits au sirop. Bouche très précise. Sucrée et grasse. Amers sensibles. Un vin précis et parfaitement maîtrisé. Pas très fantaisiste mais très droit. Très Bien + (21 points – vainqueur du collectif ce soir)

PLaces disponibles pour le dîner mêlant la cuisine Thai aux vins du Domaine de l’Ecu !

 


Mardi 30 Mai, nous avons RDV pour une rencontre exotique et un peu pimentée …Elle réunira :

  • la cuisine Thai du restaurant Vanola à Nantes
  • avec les vins du Domaine de l’Ecu, un des domaines phares du Muscadet proposant de nombreuses cuvées en rouge (Cabernet, et blanc, en présence du vigneron Fred Niger.

21 personnes dont déjà attendues à ce dîner du groupe Vertivictuailles mais nous avons la possibilité de proposer à d’autres adhérents de nous rejoindre.

Le repas (2 entrées, 2 plats) sera proposé à 35€.

Si vous êtes intéressé, faîtes le savoir à Cyril rapidement (avant mercredi soir) afin que vos places soient réservées (de préférence par email ou par SMS au 0six 62 39 47 94).

 

 

Compte-rendu Muscadet : Verticale chez Michel Ripoche

Michel Ripoche (Domaine des Noëlles) n’est pas un vigneron très connu de la Haye Fouassière mais il fait partie de ceux qui offrent des expressions intéressantes du Muscadet et qui méritent qu’on s’attardent.

Michel Ripoche a démarré sa carrière viticole en 1990 pour prendre la suite de ses parents en 1995. Il est parti avec  60 hectares et une vente essentiellement au négoce pour se concentrer, avec le temps, autour de 36 hectares en développant la vente directe. Le domaine est bien placé sur une route passante entre le rond point des astronautes et le bourg de la Haye-Fouassière. Le domaine a deux vastes parcelles principales : les Noëlles (qui donne son nom au domaine) et les Sensonnières.

Les Noëlles situées au nord de la commune, sont sises sur des terrains de rhyolite. C’est un terrain rare en Muscadet : qu’est ce que la rhyolite ? C’est un roche magmatique volcanique. C’est le pendant volcanique du granit qui est une roche plutonique (les roches volcanique ont eu un refroidissement rapide tandis que les plutoniques ont eu un refroidissement lent). Pour votre gouverne, le pendant du gabbro (plutonique), c’est le basalte (volcanique). Donc la composition minérale est à peu de chose près la même dans la rhyolite que dans le granit mais sa masse, sa densité et la manière dont les minéraux se sont assemblés est différente. Comme le granit, la rhyolite est riche en silice et se décompose en sable… ce sont donc des terrains sablonneux ; donc ce sont des terrains très drainants ; comme il y a peu d’argile, ce sont des terrains qui conservent peu d’acidité malgré une récolte précoce.

Les Sensonnières sont situées sur des terrains d’orthogneiss. Ça, c’est plus classique à la Haye Fouassière…  on connaît. Pour ceux qui auraient oublié, l’orthogneiss, c’est le degré ultime de métamorphisme du granit : la roche la plus compactée et chauffée des roches métamorphiques du Pays Nantais : tellement compactée qu’elle se casse et se fissure dans le sens de sa foliation. C’est dans ces fissures que la plante trouve son alimentation en eau et en éléments nutritifs.

Nous goûterons aussi une ancienne parcelle du domaine : les Fierrières (terrains d’amphibolite / métamorphisme du gabbro)

Une dernière parcelle : « Le Canada » (une parcelle de micaschiste ou il doit faire caillant… vu le nom.) a été sélectionné récemment par le domaine pour s’inscrire dans une démarche de cru communal : le potentiel futur cru « La Haye-Fouassière ».

Après avoir goûté les Noëlles et les Sensonnières une seule fois nous n’avons eu aucune difficulté à reconnaître les deux parcelles en aveugle dans la série : nous ne nous sommes jamais trompés. Moultes dégustateurs anglo-saxons  douteurs de l’effet des terrains sur le vin devraient en faire l’expérience. Personnellement, j’ai plutôt préféré les Sensonnières aux Noëlles particulièrement sur les millésimes anciens mais pour d’autres dégustateurs, ce fut l’inverse. Je trouve en revanche que les Noëlles doivent offrir des vins parfaits pour marier avec des asperges. J’ai plusieurs fois été tenté par l’alliance.

La dégustation fût coupée en deux  : une première partie ou les vins étaient sur un équilibre plutôt oxydatif sur les millésimes récents et une deuxième partie sur les millésimes anciens ou l’équilibre était réducteur. Nous avons eu l’explication par la suite : les récents sont bouchés en Nomacorc et les anciens vins en bouchon de liège. Donc pour ceux qui achètent des millésimes récents au domaine, ce sont des vins qui peuvent tout à fait se garder mais il faut les reboucher en liège si vous souhaitez les conserver… Ce fut une parfaite démonstration que les bouchons Nomacorc sont inaptes à être utilisés sur des vins de garde.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2016
Nez très fermentaire de bonbon anglais. La bouche est assez riche, souple, aimable structuré sur un amer notable. Acidité peu présente… C’est ces deux derniers points qui seront la marque de fabrique des Noëlles… C’est à cela que nous le reconnaîtrons. Bien mais à revoir. Très fermentaire à ce jour.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2010
Nez d’amande déjà un peu évolué légèrement grillé. Notes de savon, d’anis, de badiane, de gâteau à l’anis. Puissants amers.  À marier avec des asperges. Bien ++/Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2010
Nez de noisette grillée, plus cuit arômatiquement. Assez vif. Tendu. Très typique des terrains d’orthogneiss. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2009
Nez d’anis, frais, moins aromatique. Amers très puissants en bouche. Sensation de richesse et de rondeur. Beaucoup de caractère.  Toujours envie de marier ce vin avec des asperges. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie,  Les Sensonnières 2007
Nez grillé, herbes aromatiques, fenouil , assez évolué aromatiquement. de beaux amers mais suffisamment de vivacité pour contrebalancer tout cela. Il ne faut pas le conserver plus par contre en l’état. Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2003
Nez frais, assez gourmand. Bouche assez riche mais frais, de beaux amers mais qui conserve un peu de vivacité. Bon équilibre (vendangé très tôt) Agréable. Une belle surprise pour un 2003. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2003
Nez assez fermé, bouche riche et consistante, aimable, agréable, aromes de fruits cuits, gros amers, assez peu d’acidité mais bien tendu. Bien équilibré. Très Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2000
Nez grillé, sur une fine réduction, noisette, vanille. La bouche est agréable. De structure moyenne. assez vif. Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 1997
Nez grillé légèrement réducteur.  Bouche riche, vive, très verticale. très joliment tendue. Très Bien +/Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1999
Un peu fermé au nez, anis. Bouche dominée par ses amers. Jolie longueur aromatique. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Fierrières 1999
Nez joliment aromatique de fruits cuits, kumkat, mandarine. La bouche est droite avec des notes d’amande. Vif et tendu. Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 1996
Nez moyennement expressif sur des notes d’agrume, citron. la bouche est très vive, très citrique. Heureusement que l’âge lui donne un peu d’onctuosité. Bien++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1994
Nez très tertiaire, un peu anisé, noyau de cerise. Amers puissants. notes un peu terreuses en rétro-olfaction. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1991
Nez très fermé, bouche assez riche, puissants amers. légère vivacité. Bien++

Muscadet de Sèvre et Maine, Démarche de cru communal La Haye Fouassière, Le Canada 2014 (en élevage – mise en bouteille en juillet)
Nez aromatique, fruité. très bel éqauilibre en bouche sur une belle structure et une jolie tension. Très Bien +/Très Bien ++. cela mériterait qu’on aille faire un tour en juillet.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2016
Nez fermentaire comme : poire et pelure de poire au nez. Jolie tension. un vin agréable. Bien ++

Séance Venetie : places libres ce jeudi 10 mai

Il y a quelques places libres pour une séance Vénétie ce jeudi 10 mai à 20h30.

Au programme un Prosecco, trois Soave, deux Valpolicella Ripasso et deux Amarone dont au moins 4 vins sont « Tre Bicchieri au Gambero Rosso ». Il y aura du beau monde.

Tarifs adhérent : 8€ – Non Adhérent : 15€
Contactez-moi si vous êtes intéressés.