Compte-rendu de dégustation : séance Fronton

Séance Saliverstonus du 3 mars 2022

12 ans sont passés depuis la dernière dégustation de Vertivin dédié à l’appellation Fronton.

Les démarches de valorisation des vins de Fronton se succèdent. En 2010, la nouveauté c’était les vins « Haute-expression », aujourd’hui ce sont les « Collectifs négrette ». Ce sont des démarches collectives qui visent à créer des hauts de gamme et à mieux valoriser le produit « Fronton ». Les « collectifs Négrette » titillent les 18 euros.

Identification d’un parcellaire, part de négrette importante, bas rendement (inf à 35hl/ha), élevage 14 mois sont les nouveaux critères de la démarche « Collectif Négrette”.
Une maison des vins a été créée et c’est assez pratique pour organiser une dégustation comparative. http://www.vins-de-fronton.fr/

En résulte de cette dégustation qu’Il y a des constances : Le Roc Don Quichotte, c’est toujours un peu volatile et Plaisance Tot ço que cal, c’est toujours un peu rude et concentré.

Il y a toujours cette molécule « β-ionone » caractéristique de la Négrette qui donne des arômes variétaux de violette. Mais ce que je commence à comprendre c’est que β-ionone apparaît dans les vins quand dans des conditions climatiques plutôt ensoleillées et que les raisins sont plutôt récoltés pas très murs.

Or ces arômes, on les a moins rencontrés dans cette série que dans la série de 2010. Cela signifie-t-il que les vignerons récoltent plus mur ou que le réchauffement climatique est passé par là ?

Il y a enfin de jolis vins que nous avons découverts : Boujac Sargha est mon vin préféré qui mérite à être connu et Belaygues avec un Canard Elégant décidemment très consensuel puisqu’il gagne le collectif de cette dégustation. J’ai malheureusement goûté parallèlement l’entrée de gamme de ce dernier domaine qui ne me donne pas une image positive de toutes les cuvées.

Dégustation à l’aveugle, ordre choisit.

Fronton, Château Baudare Haute Expression 2019
Fruité, violette, bouche assez chaude, ronde. Un vin assez classique, gourmand, plutôt bien fait. Très Bien (5 points)

Fronton, Château Viguerie La Croix de l’Agneau 2018
Gros coup de cœur de la précédente dégustation, La Croix de l’Agneau du Château Viguerie est toujours agréable avec un nez de fruit frais, une bouche assez tanique, une sensation légèrement sucrée, une rétro assez longue, vive, assez fraîche. A garder 2 ans que les tanins s’adoucissent mais sinon c’est Bien++/ Très Bien (1 point)

Fronton, Domaine Le Roc Don Quichotte 2018
Un nez un peu plus animal, volatile, la bouche est ronde, presque sucrée. Le tanin est assez sévère mais plutôt compact. Bien (2 points)

Fronton, COLLECTIF NÉGRETTE, Domaine Labastidum Giove 2019
Nez boisé. Vanille, crème vanille. Le tanin est assez fin et précis mais un peu envahissant. La bouche est un peu courte, notes de crème de mure un peu vive en rétro. Un peu engoncé dans sa barrique et ses tanins de chêne, l’exercice peine à me convaincre. Bien (1 point)

COLLECTIF NÉGRETTE, Domaine Plaisance Tôt ço que cal 2019
Nez de cendre, de charbon. La bouche est intéressante sur un tanin très concentré qui évoque le Prunelard. Le tanin est assez sévère (il ne doit pas être « travaillé » comme sur d’autres vins) mais il est bien dessiné. A attendre. Très Bien

COLLECTIF NÉGRETTE, Château de Belaygues Le Canard Élégant 2019
Nez toujours assez boisé mais la bouche est élégante, acidulée et assez complexe. Dommage (pour moi) que la barrique soit un peu trop présente au nez et en rétro olfaction car la bouche était plaisante. Très Bien / Très Bien + (13 points – Vainqueur du collectif ce soir)

Fronton, COLLECTIF NÉGRETTE, Château Boujac Sargha 2019
Nez très ouvert de violette fruité, variétal. La bouche est assez sucrée, très florale, un peu pommadé. Quelques amers, une bouche très juteuse. Longue rétro-olfaction. Un doute sur une note phénolée m’a assailli un instant… j’ai dû me tromper.  C’est un vin original qui met en valeur les caractéristiques de son cépage. Très Bien +/ Très Bien ++ (10 points)

Fronton, Château Laurou Haute Expression 2017
Nez de confiture (de violette), la bouche est ronde, un peu sucrée, assez complexe, confit ; gourmand, mur mais somme toute assez universel. Très Bien + (7 points)

Fronton, Château Bouissel Pinot St Georges 2016
Nez un peu fané, début d’oxydation, bouche lissée, nettement acidulée. Pas inintéressant mais un peu en fin de vie. Bien ++ (4 points)

Fronton, La Colombière Coste Rouge 2016
La bouche est plutôt bien faite, le tanin est gras mais un caractère phénolé un peu envahissant au nez comme en rétro olfaction. Une légère volatile confirme un équilibre un peu limite. Bien + (5 points)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.