Compte-rendu : le millésime 2003 en Muscadet

Autant vous dire tout de suite, c’est un compte-rendu de dégustation en retard de juin 2018. J’avais perdu les bouts de papiers sur lesquels j’avais rédigé le compte-rendu et je les ai retrouvés au fond de mon garage. Je trouvais intéressant qu’il puisse rester une trace de cette dégustation.

2003, on s’en souvient, c’était le millésime de la (première grosse) canicule au mois d’août. Le ban des vendanges a eu lieu le 19 août : c’est le ban le plus précoce que n’a jamais eu le vignoble du Muscadet. Les niveaux d’alcool élevés ont d’abord fait pâmer les vignerons… mais la faiblesse de l’acidité malique a fait retomber les espoirs d’un millésime équilibré.

2003, cela été un déclencheur pour de nombreux vignerons. Ils se sont aperçus pour beaucoup d’entre eux, le goût d’un Muscadet concentré et puissant. Et alors que ce n’était pas l’équilibre globalement recherché avant ce millésime, nombreux sont ceux qui ont aimé cela. Et 2003 a sans doute contribué à ce que certains vignerons rentrent dans une démarche de crus communaux.

Finalement, il faut goûter les 2003 au milieu des 2003 : c’est beaucoup plus facile. Les 2003 au milieu des autres millésimes, c’est le vilain petit canard, mais quand on ne goûte un 2003 parmi ses pairs ; ma foi, on s’habitue…

Bon pas de surprise non plus, les vins qui ont été les mieux appréciés ont été les vins produits sur des terrains argileux avec de forte rétention d’eau. 2003 a un peu bouleversé la hiérarchie habituelle des terroirs : qu’est ce que cela nous présage pour les millésimes à venir ?

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine des Morines (Marcel Branger) 2003
Vanille, rhum raisin, bouche grasse et enrobante dotée de larges amers Bien ++ (4 points)

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine Henri Poiron, Le Fief Giraud 2003
Joli nez engageant sur des notes de citron confit, la bouche offre peu d’acidité, moins d’amers que le précédent vin mais une bouche grasse et mure qui se dévoile petit à petit. Il fera merveille avec un beau poisson. Très Bien/Très Bien + (1 point)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de Beaurepaire (JP Bouin), Haut Clos de la Pierre 2003
Premier nez un peu réducteur qui s’ouvre sur des notes de fenouil, de vanille, de menthe. Bouche assez élégante, moyennement vive, beaux amers. Un peu courte en bouche cela dit. Très Bien/Très Bien + (10 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine des Landes de la Chaboissière, Georges et Guy Desfossés, Schiste 2003
Fruits jaunes, pêche, melon d’eau, très jeune au nez. La bouche est gourmande, juteuse, bien tendue. Très Bien +/ Très Bien ++ (7 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine des Landes de la Chaboissière, Georges et Guy Desfossés, Granit 2003
Nez un peu plus végétal et floral, bouche large, compacte en bouche, amer marqué, bouche large légèrement compotée. Amer marqué. Très belle conservation. Bien ++ (2 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Brégeon 2003
Pétrolé au nez, menthol, gaz, bouche vive et tranchante, rétro-olfaction fumée. Tendue. Très Bien (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Michel Luneau et Fils, Mouzillon-Tillières, Tradition Stanislas 2003
Vanille puissante au nez, bouche large et gourmande, légèrement oxydative, vive et acidulée, Très Bien + / Très Bien ++ (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Rinière, Didier Pasquereau, Terre de Soleil 2003
Un vigneron qui nous a malheureusement quitté quelques semaine après être passé au domaine. Je lui avais dit que je mettrais le commentaire en ligne… c’est un peu tard mais ce vin situé sur un terrain très argileux n’a pas démérité dans la dégustation. Nez fin, fougère, bouche grasse, texturée finement acidulée. Un équilibre très élégant. Très Bien +/ Très bien ++ (8 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Chauvinière, Jérémie Huchet, Granit de Château-Thébaud 2003
Nez un peu réducteur, bouche très grasse et très intense, finale légèrement acidulée, léger perlant. Il offre une gourmandise certaine alors que ce vin ne s’est pas bien goûté dans les dégustations comparatives de la gamme, il ressort assez favorablement ici… on s’habitue au millésime 2003… Très Bien + (4 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Pépière, Clos des Briords 2003
Nez plus évolué, miellé (comme les « sur lie »). La bouche est discrète, vive et bien tendue. Rétro miellée sur des notes de tilleul. Bien ++ (3 points)

Muscadet, Domaine de Beaurepaire, Cuvée Baptiste 2003
Nez aguichant, fruité, pêche, abricot, poire. Bouche assez grasse, fine et délicate. Jolis amers. Très Bien + / Très Bien ++ (11 points – vainqueur du collectif ce soir)

Muscadet des coteaux de Grandlieu, Domaine des Herbauges, Le Légendaire 2003
Nez un peu plus évolué, bouche crémeuse qui sait rester vive, mais plus évolué, oxydative en finale. Bien ++ (0 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Clos des Montys, Vignes de 1914, 2003
Premier nez sur des notes de pin, de raisin confit qui s’ouvre sur des arômes très complexes de souk, et de pain d’épice. Face à ce nez d’une intense complexité, la bouche bien qu’assez crémeuse est presque en demi-teinte. Agréable toutefois. Très Bien ++ ( 6 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine des Cognettes, Frères Perraud, Clisson 2003
Nez rhum-raisin, agrumes cuits, assez oxydatif, bouche large, cuite, chaude. C’est un style. Bien ++/Très Bien. (10 points)

Master de Muscadet : le premier examen

Ils étaient 18 au départ. Après 5 défections (il faut quand même un peu s’accrocher !) ils n’étaient plus que 13 à se prêter au jeu du premier examen de la première session du Master de Muscadet ce mardi 18 juin 2019. Je profite de ce mot pour souhaiter un bon rétablissement à Charlotte qui nous a manquée ce soir.

C’était un groupe sympathique et jovial que j’ai eu le plaisir d’accompagner durant cette session. Merci à l’ensemble des intervenants de cette session : Guy Saindrenan, Nicolas Mechineau, François Robin, Vincent Lieubeau, Romain Mayet.

A mon grand regret, deux participants de cette joyeuse bande n’ont pas réussi à décrocher le précieux sésame et devront repasser l’examen l’an prochain.

Comme à chaque promotion, il y a un major qui a survolé cet examen. Et cette année, le major de cette promotion 2018-2019 avec une note de 17,3/20, on est allé le chercher loin puisqu’il nous vient du Pérou : il s’agit de Maria Cascon !! Un immense bravo à elle et à tous. Voilà un beau challenge à battre pour la prochaine promotion (qui sera très bientôt complète). Merci à tous les nouveaux Maîtres en Muscadet, soyez les dignes ambassadeurs de ce beau vignoble !

La Major de la première promotion de Master de Muscadet se concentre.

Séance vins d’abbaye mardi 25 juin : places libres

Mardi 25 juin à 20h30 se tiendra la dernière séance Vertivin de l’année 2018-2019 et elle sera dédiée aux vins d’abbaye.

Il y a plein de places de libres pour cette séance animée par le pointilleux Jean-Yves Nougarède. Vous goûterez des vins de diverses origines : champagne Monial, Chassagne Montrachet de l’Abbaye de Morgeot, Languedoc de l’Abbaye de Sylva Plana ou encore les fameux vins de l’Abbaye de Lerins en Provence.

Résultat de recherche d'images pour "vitrail vin"

Tarifs adhérent : 15€ – Non Adhérent : 20€
Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Inscriptions 2019-2020

Il est temps désormais de s’inscrire pour la nouvelle saison de Vertivin 2019-2020.

Les inscriptions aux ateliers de Vertivin saison 2019-2020 démarrent. Vous trouverez les dates des séances ici, les thèmes de l’année ici (en cours de construction), et les descriptifs d’ateliers ici.

Pour simplifier l’adhésion et l’inscription aux différents ateliers Vertivin, Le Conseil d’administration de Vertivin a validé l’utilisation d’un outil en ligne dédié aux associations : HelloAsso. Il n’y a plus de préinscriptions comme l’année dernière.

copyright Olivier Blaiteau pour Vertivin

Les Inscriptions se font en ligne, via le site HelloAsso, qui permet l’adhésion individuel ou couple, le choix des ateliers (sauf Libertivin qui viendra en Septembre) et le paiement en ligne via trois possibilités : carte bleue, chèque, ou virement (SEPA). Il sera également possible de s’inscrire s’il reste quelques places lors de la journée des association de la mairie de Vertou le 7 septembre 2019 en salle Sèvre et Maine à Vertou

Le site HelloAsso fait gagner un temps précieux aux responsables associatifs. Il est gratuit pour l’association qui adhère à ce site, la contrepartie est une demande de pourboire que vous êtes libre d’accepter ou non, lors de l’inscription, pour faire vivre le site HelloAsso.

Attention : pour s’inscrire à un atelier, il est nécessaire d’adhérer à l’association (adhésion individuelle ou couple).
Cliquez sur bouton ci-dessous pour démarrer votre adhésion et inscription aux ateliers :

Propulsé par HelloAsso

Compte-rendu :séance Beaumes-de-Venise.

Avec au moins un demi-Moleskine de retard de compte-rendu de dégustation, je ne sais pas si j’aurait assez de l’été pour tout écrire.

Démarrons par une séance Vertivingstone dédiée à l’AOC Beaumes-de-Venise et ses paysages à couper le souffle. La séance est coupée en deux avec d’une part des rouges et d’autre part des Muscats. Une séance mitigée. De belles choses et de moins belles. Pas de gros coups de cœurs mais quelques jolis vins à retenir.

Beaumes-de-Venise Domaine de la Ligière, Les Garennes 2016
Nez fruité, cerise, chocolat-grenache , bouche avenante, gourmande, notes aromatiques d’infusion de verveine en finale. Très Bien (8 points)

Beaumes-de-Venise, Domaine Durban Vieilles Vignes 2017
Nez fruité, floral, un peu dilué, une bouche qui manque un peu de chair à mon goût. Le tanin est un peu sévère. Bien + (0 points)

Beaumes-de-Venise, Domaine des Garances, Les Faysses 2015
Léger boisé, bouche enrobante, élégante. Joli volume, pas mal d’amertume qui renforce une sensation olfactive de peau d’orange/pot-pourri en fin de bouche. Pas mal ma fois. Très Bien (7 points)

Beaumes-de-Venise, Domaine de la Pigeade, Hurlevent 2015
Nez de mure associé à des notes un peu cartonneuses, peu précises, tanin ferme, un peu sec. Rustique. Bien (0 points)

Beaumes-de-Venise, Château Redortier, M. le Comte 2015
Fruit net et précis, mure, Bouche assez duveteuse, précise, belle longueur aromatique. Un peu chaud toutefois. Très Bien + (17 points vainqueur du collectif ce soir)

Beaumes-de-Venise, Domaine Martinelle, 2013
Fruité, fumé, légèrement oxydatif. Bouche très gourmande, tanin fin et précis. Très Bien +/Très Bien ++ (9 points) C’est un domaine qui ressort toujours bien… mais qui ne veut pas venir aux Vertivinies… bah tant pis.

Résultat de recherche d'images pour "martinelle beaumes de venise 2013"

Beaumes-de-Venise, Domaine de la Ferme St Martin 1990
Reglisse, orange, la bouche propose une attaque assez souple immédiatement suivi par une finale très structurée et des tanins intenses et très rustiques avec nos repères d’aujourd’hui. Malgré un aspect un peu déstructuré, le vin se tient et offre un équilibre disons très 90ies. Très Bien (0 points)

Muscat-de-Beaumes-de-Venise,  Domaine de la Pigeade 2016
Nez thiolé, litchi, fruits au sirop. Bouche assez simple. Bien + (0 points)

Muscat-de-Beaumes-de-Venise,  Domaine des Bernardins 2017
Nez intense, Mirabelle, bouche élégante, intense, grasse. Finale sur des notes de sucre roux. Très Bien ++ (15 points)

Muscat-de-Beaumes-de-Venise,  Domaine Durban 2015
Nez très peu variétal. Notes de houblon, moins dense que le précédent, des notes plus amères. Assez déstabilisant vu l’appellation. Original mais le manque d’épaisseur renforce un côté sucraillon… Bien + ? (2 points)

Muscat-de-Beaumes-de-Venise,  Domaine Durban 2010
Toujours ces notes de Houblon. Bouche assez souple, pas très intense, peu de sucre aussi. Bien + ? (3 points)

Muscat de Beaumes de Venise, Les Coyeux 2009
Nez fruité, Muscat, tilleul, bouche sur des notes de mangue cuite. Beaucoup de sucre en bouche… presque un peu lourd. Un peu de vivacité. Bien ++ (0 points)

Muscat-de-Beaumes-de-Venise, Domaine des Bernardins,  Hommage
Nez de caramel à l’orange, bouche légèrement oxydative, le sucre est bien équilibré. Assez peu de sensation sucrée finalement. Notes de noix en finale. Séduisant. Très Bien + (13 points)

Moulin à Vent : places libres le 16 mai.

Il y a quelques places qui se libèrent pour une séance dédiée à l’AOC Moulin à Vent ce jeudi 16 mai 2019 animé par le prof d’Histoire-Géo qu’on aurait tous rêvé d’avoir : Greg Le Roux.

Image associée
Vignoble de Moulin à Vent – Source tourdescrus.fr

Tarifs adhérent : 9€ / non adhérent : 16€ Contactez-moi si vous êtes intéressés.

Places libres pour le repas avec le Domaine Bablut


Il reste quelques places disponibles pour la soirée Vertivictuailles du Mardi 23 avril en présence de Mr Daviau du domaine Bablut http://www.bablut.fr/web/ , producteur de vins bio d’Anjou.

Cette soirée sera dans la droite lignée des soirées passées avec les domaines déjà invités : Bise, Delesvaux, Chevalerie et elle se tiendra au restaurant Ose Mets vins à Vertou.

Nous goûterons ses vins rouges (Petra Alba, Rocca Negra), ses blancs secs d’Anjou (Princé, Ordovicien) ainsi que ses liquoreux sur des plats adaptés, concoctés par Charles de Lesquen.

Une fois n’est pas coutume, nous avons la possibilité d’inviter des personnes extérieures au groupe pour 35€ par personne.

Si cela vous intéresse, faîtes signe à Cyril par email à l’adresse suivante :
cyresne AT mail POINT com

Salon des Vertivinies les 30 et 31 mars 2019

Il est peu probable que notre intense dispositif de communication ait échappé aux assidus lecteurs et abonnés du blog Vertivin, toutefois par mesure de précaution, il faut rappeler que samedi et dimanche prochains se tiendra notre salon des vins des Vertivinies.
Il se déroulera du samedi 30 mars 2019 de 14h à 20h au dimanche 31 mars 2019 de 10h à 18h.
Lieu : Château de la Frémoire à VERTOU en Loire-Atlantique – fléchage depuis les portes du périphérique de Vertou (47) et des Sorinières (48a)
Tarifs : entrée + verre = 5€

De quoi s’agit-il ?
– Il s’agit d’un petit salon de 21 vignerons que l’association Vertivin sélectionne avec un soin méticuleux.
– Il s’agit d’ateliers gratuits avec le prix d’entrée : initiations à la dégustation, dégustation d’un même vin sur 10 millésimes, dégustation d’huîtres et de gros-plants.
– Il s’agit d’animations culinaires pour les enfants le dimanche afin de laisser maman et papa libres une petite heure pour rencontrer des vignerons.
– Il s’agit d’un service de restauration de fouées.

Vous voulez en savoir plus ? C’est bien légitime. Rendez-vous sur la page des Vertivinies