Compte-rendu : séance Lirac

Il ressort de la dégustation des vins de l’appellation Lirac un sentiment varié… Contrairement aux dégustations de Rasteau, de Vacqueyras de Gigondas ou de Plan de Dieu qui faisaient apparaître une certaine constance et une forme d’esprit commun, Lirac est nettement moins lisible : les variétés de cépages, d’élevage et de vinification offrent des typologies de vins assez différentes.

Dupont écrivait dans un vieux Le Point : « Lirac : suis-je un grand vin ? » C’est une question que nous pouvons toujours poser à l’appellation. Le nouveau cahier des charges a instauré le tri à la vendange comme les AOC villages voisine mais elle a conservé un rendement à l’hectare de base de 41hl/ha alors que les Rasteau/Gigondas en ont un de 38hl/hl. Mesquinerie me dira-t-on : que le premier qui fera la différence de 3hl/ha me donne des leçons… oui mais sur le symbole… pourquoi ne pas avoir choisi 38… la peur d’être un grand vin ? Le poids du négoce et des coopératives sur Lirac est-elle un frein ? Bah.. quoiqu’il en soit il y a quand même de bonnes choses à Lirac et pas trop chères en plus… alors allons-y!

Lirac rosé, Domaine Maby, La Fermade 2014

Couleur grenadine, le nez est ouvert, aromatique fruité. La bouche est facile, aimable, simple ; légèrement vive. Bien

Lirac Blanc, Domaine Maby, Casta Diva 2014

Nez fruité, amande, noisette. La bouche est ample, très joliment acidulée ; fin boisé en rétro-olfaction. Pas de chaleur excessive en bouche. Une réelle maîtrise de la vinification : rien ne semble laissé au hasard. Très Bien (8 points)

Lirac Blanc, Domaine de la Mordorée, Reine des Bois 2013

Nez élégant, net, très cristallin, (le mot minéral m’est venu). floral Pas de bois perceptible. Peut être un peu plus chaud que le précédent vin. Jolis amers structurants. Rétro-olfaction aromatique. Très Bien (8 points)

Lirac rouge, Domaine La Coste du Puy 2012

Un vin à la fois un peu réducteur et marqué par des arômes un peu évolués de prune mure. Leger gaz carbonique perceptible. Tanin assez élégant. Parfum de prune mure en rétro-olfaction. Assez long – nécessite une vigoureuse aération avant le service. Bien++/ Très Bien (2 points)

Lirac rouge, Domaine des Carabiniers 2014

Nez fruité, pimpant. La bouche est propre gourmande et ronde. S’il fallait titiller, je ressens un tout petit peu de bretts en finale : pas à un niveau très dérangeant en tout cas. Bien+ / Bien ++ (14 points)

Lirac Rouge, Domaine Lafond Roc Epine 2012

Nez réduit au premier nez nez (chou) qui peine à s’ouvrir. Nécessite une grosse aération lui aussi. Bouche assez ample mais malheureusement les tanins sont un peu séchants. Il convainc moins. Bien 1 point

Lirac Rouge Domaine Usseglio 2012

Hélas mon exemplaire était marqué par un soucis de bouchon donnant un arôme de carton assez désagréable. Non noté. L’autre bouteille ne semblait pas avoir de défaut ce qui lui permet d’obtenir (8 points)

Lirac rouge, La Rocalière, Ikebana 2012

Joli nez floral, garrigue, chaud. Le Mourvèdre et le Carignan bien travaillé offrent une bouche très gourmande, enrobée, juteuse, le tanin précis joliment duveteux. L’alcool un peu marqué en bouche. Très Bien + (18 points : vainqueur du collectif ce soir.)

etiquette-ikebana-20150602_114906

Lirac Rouge, Domaine de la Mordorée, Reine des Bois 2013

Premier nez un peu réducteur, graphite, réglisse. L’attaque est enrobante, la bouche puissante, le tanin est fin et collant. Assez chaud. Sensation de jus de viande en fin de bouche. C’est un joli vin pour lequel il faudra encore être patient. 5 ans de cave lui est encore nécessaire pour atteindre son apogée : rendez-vous en 2021. Très Bien à ce jour ; sans doute mieux plus tard. (6 points)

Lirac Rouge, Domaine Maby, Nessun Dorma 2012

Encore une fois, ça sent la belle vinif, ça sent la belle futaille. L’attaque est marqué par une certaine sucrosoté apporté par le fût, juste ce qu’il faut d’acidité pour équilibrer le vin, un joli tanin bien travaillé. Plaisant et gourmand. Les vins du domaine sont décidément marqués par une vinification aux petits oignons. Très Bien (6 points)

Lirac Rouge, Domaine du Roncier, Les Muses 2012

Un des deux vins était bouchonné ce qui n’a pas permis à tous le groupe d’en profiter.  Cette fois ci, j’ai réussi à m’en verser deux gouttes pour en faire le compte-rendu : Nez très ouvert, floral, guarrigue, pinède, fruit cuit, jolie bouche agréable. Trame tannique très fine, très poudreuse. Finale vive et fraîche. Très joli vin. Très Bien + (8 points)

Lirac, Domaine Dusseigneur, L’Astrolabe 2011

Nez de réglisse et de fruits noirs assez intense. Bouche puissante : les intenses tanins des Syrah sudistes : des tanins plus hachés. Mon goût ne va pas naturellement vers ces Syrahs concentrées sudistes mais c’est un joli vin. De garde. Bien ++ (4 points)

Une réflexion au sujet de « Compte-rendu : séance Lirac »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *