Compte-rendu : séance Cavas (Espagne)

A la suite des excellents articles de Marie-Louise Bagnols sur le blog  des Cinq Du Vin (ici, et ) dont je vous incite à la lecture, voici une séance dédié aux Cavas espagnols chez Vertivin. Le Cava pour moi c’est une source inépuisable en excellents effervescents aux durées d’élevage sur latte proprement anti-économiques pour un vin français. Bien sûr le Cava est composé de cépages plus aromatiques et fruités (par l’effet du Macabeu et du Parellada notamment) que nombre d’effervescents français… ce qui change par mal de choses. Tel un américain qui découvre le Muscadet, j’ai un a priori positif sur le Cava… alors que l’appellation est confronté à une mauvaise réputation qui conduit à sa mévente mondiale.

Les dégustateurs ont plébiscité les vins qui étaient dans des bouteilles au marketing soigné. Hasard ?

Cava, Mont Marçal Vinícola, Extremarium Reserva Brut

Nez aromatique légèrement exotique, légèrement grillé, fleurs blanches. La bouche offre une bulle légère, bien fondue. L’ensemble est sapide et agréable. Quelques arômes fruités en fin de bouche. Une sensation légèrement sucrée mais globalement un ensemble joliment séduisant et un très bon rapport qualité-prix. Bien ++/ Très Bien (14 points)

Cava, Celler Masia Can Tutusaus, Vall Dolina Reserva Brut Nature

Nez exotique, herbe fraîche, blédine. La bulle est plus grosse moins digeste mais l’ensemble est assez authentique. Vif et puissamment amer. Bien ++ (5 points)

Cava, Castell Sant Antoni, Camí del Sot Reserva Brut nature

Nez très expressif, évolué, exotique, fruité cuit. Un brut nature indéniablement plus mur ; une bouche facile et goumrmande. Un léger boisé en rétro-olfaction ? Bien++/Très Bien (5 points)

Cava, Freixenet, Reserva Real Brut

Nez assez boisé. Bouche assez boisée. Attaque souple, bulle fine. Finale fortement acide au sens gingival du terme. Un vin étrange : coupé en deux souple d’abord, vif ensuite. Bien (+) (1 point)

Cava, Sumarroca, Núria Claverol Reserva 2010

Nez discrètement torréfié. Cela sent un bois de qualité. La bulle est fine, élégante, crémeuse. Finale acidulée. Joli vin très bien fait. Très Bien + (23 points – vainqueur du collectif ce soir.)

Cava, Mestres, Coupage Blue Fin,  Gran Reserva Brut 2009

Derrière un packaging très recherché se cache un nez assez tertiaire, empyreumatique. Bouche un peu plus sucrée que les autres qui ont précédé. Les bulles sont très fines, précises. La rétro-olfaction très intéressante est aromatique et longue. Un vin destiné à accompagner le thon rouge mais qui aurait mérité un dosage un peu plus faible pour bien l’accompagner. Sinon c’est du bon travail. Très Bien (23 points)

Cava, Llopart Original 1887, Gran Reserva Brut Nature 2007

Nez tertiaire, empyreumatique mais qui garde un caractère frais (mangue). La bulle est plus épaisse… plus extra-brut. La bouche offre un caractère joliment épicée, poivré, salin et bien tendu. Pas très long aromatiquement mais long gustativement . Très Bien + (4 points)

Cava, Gramona, III Lustros Gran Reserva 2007

Nez aromatique, grillé, empyreumatique, assez frais, menthé. La bouche est très crémeuse. Jolie bulle très crémeuse, fine, nette et précise. Belle tension finale. Bel exercice très bien maîtrisé. Très Bien ++ (7 points)

Cava, Recaredo, Reserva Particular Brut Nature 2004

Nez fruité, fraise, fruit des bois. La bulle est très discrète, elle est éphémère et disparaît en cour de bouche. La rétro-olfaction est très longue, tertiaire presque oxydative. La bouche offre une jolie matière mais je ne sais plus si je dois juger ce vin comme une bulle ou comme un vin tranquille. La disparition de la bulle offre une impression de décrochage en finale. J’aurai peut-être dû goûter la deuxième bouteille pour voir s’il y avait les mêmes impressions… je n’y ai pas pensé. Quoi qu’il en soit j’étais excité comme une puce à l’idée de goûter ce vin et je repars un peu déçu… à revoir. (6 points)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *