Compte-rendu Mondeuses de Savoie et de Bugey

Dernier compte-rendu en retard du 9 juin 2022 avant de démarrer une nouvelle saison

Voici une séance dédiée au cépage Mondeuse dans sa globalité en Savoie et en Bugey.

Pour mémoire deux dénominations géographiques complémentaires de Savoie sont dédiées à la Mondeuse : Arbin et Saint Jean de la Porte dans la combe de Savoie. La Mondeuse est un cépage productif qu’il faut savoir maîtriser pour produire de bonnes choses. Enfin, l’origine de la Mondeuse est sans doute liée à la Syrah… les recherches ADN se poursuivent.

La séance est constituée de « vins de cavistes » parmi lesquels les vins bios ont été privilégiés. Avec bonheur parfois, avec douleur dans d’autres cas. Etant, très sensibles aux phénols, mon avis peut parfois se séparer du groupe selon les niveaux de perception perçus.

On sent aussi que dans ces domaines, le travail des tanins dans la vinification n’est pas le même. On sent des vinifications traditionnelles qui veulent refléter le cépage dans toute sa singularité tannique ou des vinifications avec des mouts plus aérés (pigeages ? oxydation par manque de protection pour les bios ?).

Et une fois n’est pas coutume, voici la vidéo de ma présentation du thème du soir. Merci à Cyril pour la prise de vue.

Vin de Savoie, Domaine Giachino, Ma Douce, 2020
Fruité, très aromatique, fraise, poivre, la bouche est suave, souple en attaque bien que dotée d’un tanin un peu rugueux ; assez long aromatiquement. Un bon démarrage. Bien ++/Très Bien (0 points)

Bugey, Mondeuse, Franck Peillot, 2020
Poivré, cannelle. En bouche l’équilibre est assez traditionnel. Pas très concentré, le tanin un peu rustique, un peu acide. Bien + (2 points)

Vin de Savoie, Mondeuse, Ludovic Archer, Totem, 2020              
Notes grillées, sapin, animal, phénols. Raisins bien mûrs, bouche dense, tanins serrés assez puissants. Les deux échantillons étaient sensiblement différents. (plus phénolé pour une bouteille – étanchéité du bouchon ?). Il ne fait guère de doute qu’après un jour d’ouverture, les phénols prennent le dessus… bon… Bien + (14 points)

 Vin de Savoie, Mondeuse, Gilles Berlioz (Domaine Partagé) La Deuse 2020 
Nez aromatique, pot pourri, rose fanée, bouche assez crémeuse, douce, tanin travaillé/aéré, léger gaz résiduel. Assez plaisant. Très Bien + (14 points)

Vin de Savoie-Arbin, Mondeuse – Terres Brunes, André et Michel Quénard 2019
Fruité un peu masqué par une réduction « pierre à fusil ». La bouche est assez simple mais charnue, ronde, charmeuse, gourmande. Une mondeuse très civilisée. Très Bien + (3 points)

Vin de Savoie-Arbin, Mondeuse, Harmonie, Les Fils de Charles Trosset 2019
Nez assez peu aromatique, prune. Un équilibre assez mur, une matière intéressante, un tanin assez dur toutefois. Bien ++ (11 points)

Vin de Savoie, Mondeuse, Cellier des Crays (Adrien Berlioz) Marie Clothilde – 2019
Arômes intéressants de groseille, une matière intéressante mais une acidité mordante, un tanin un peu sec. Un peu court en bouche. Bien+/Bien++ (0 points)

Vin de Savoie, Mondeuse, Domaine du Prieuré Saint-Christophe (désormais domaine Giachino)- 2019
Nez très aromatique, poivré, floral, bouche très charnue, légèrement suave, tanin puissant mais qui se fond rapidement en bouche, bien intégré. Belle allonge aromatique. Et tout cela sur une millésime vraiment pas évident. Un vin propre et harmonieux. Très Bien++ (15 points : vainqueur du collectif ce soir).

Photo www.vins-etonnants.com

 Vin de Savoie-Arbin, Mondeuse, Céline Jacquet 2018
Ici encore, il y a une différence entre les deux échantillons (bouchon ?) qui conduit à un vin manquant de précision sur une des bouteilles (un peu caramélisée/évolué) alors que la première est justement fruitée. La bouche est très souple, gourmande et mure ; même un peu compotée. Amers notables. Bien ++/Très Bien (8 points)

Vin de Savoie – Saint Jean de la Porte, Cellier de Baraterie, Mondeuse, 2018
Beau nez aromatique, fruité, poivre, légèrement grillé / scierie d’épicéa, bouche ronde, onctueuse, aromatiquement long, tanin fin et concentré. Une révélation. Très Bien ++ (9 points)

Vin de Savoie-Arbin, Mondeuse, Fabien Trosset – Hors Piste – 2018
Nez plus évolué, moins aromatique, bouche massive, puissamment tannique. Un vin traditionnel, un peu verrouillé mais ambitieux. A revoir. Bien ++ (3 points)

Vin de France, Des vins d’envie – Le Cirque de l’Amoureuse – 2018
Nez floral, animal, sueur, pétillant, relativement léger pour l’année 2018, vif, tanin un peu dur. Moyen (1 point)

Bugey, Mondeuse, les Vins de Lavie, 2016
Puissante volatile. A basculé au stade du vinaigre. Moyen (3 points)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.