Compte-rendu : Verticale du domaine Mélaric

Pour nombre de domaines, faire une verticale consiste à comprendre le style de la maison : ce qui est recherché. Ainsi , les convictions du vigneron ont tendance à se retrouver dans tous les vins. Faire une verticale du domaine Mélaric c’est se plonger dans les doutes, les convictions évoluent selon les millésimes, les évolutions d’approche de vinification et de viticulture changent pour tenter de se rapprocher du Graal. Merci à Aymeric de nous avoir accompagnés pour nous aider à comprendre quelles questions il y avait derrière chaque vin. La verticale concernait 5 millésimes de Clos de la Cerisaie en blanc comme en rouge.

On me grondera sans doute, mais j’ai trouvé qu’en rouge, le terroir réussissait à s’exprimer dans les vins quel que soit le millésime et l’accompagnement des vignerons. En blanc, la lisibilité du terrain est moins facile à comprendre : selon l’usage ou non du soufre, du bois, selon la capacité des levures naturelles à finir la fermentation etc…, la variabilité des choix de vinifications et de l’évolution de la fermentation de chaque vin se ressentent beaucoup dans le produit final.

Saumur, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2015 blanc
Premier nez gourmand de raisin confit, de poire. Belle attaque, légèrement chaud en bouche. Très léger tanin. Belle vivacité. Sans parler de contamination bactérienne, la rétro-olfaction aurait toutefois mérité plus de netteté.  Bien ++

Saumur, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2013 blanc
Joli nez très saumurois, poire, fruits secs, boisé torréfié. La bouche est ample, riche. Belle tension acidulée. Rétro-olfaction précise bien que discrète. Très Bien+

Saumur, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2012 blanc
Nez fortement grillé, réduit, rétro-olfaction grillée. La bouche est large, moins tendue. Singulier. Bien+

Saumur, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2011 blanc
Nez étonnamment jeune, arômes variétaux de chenin assez discrets. Bouche ample, cuite. Un équilibre rond-tendre. Peu acide mais un vin cohérent. Notes de mangue cuite en fin de bouche. Très Bien.

Saumur, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2009 blanc
Nez élégant, précis abricoté, miellé, cierge frais. Bouche riche, joliment tendue. Belle allonge. Très Bien ++

Saumur-Le-Puy-Notre-Dame, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2015 rouge
Joli nez saumurois, framboise, violette, assez cabernetoïde. Bouche austère, tanin puissant, un poil rêche (l’impression de lécher la craie dit Aymeric) mais assez fin. Très Bien/Très Bien+

Saumur-Le-Puy-Notre-Dame, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2012 rouge (mise sans SO²)
Joli nez de pivoine, floral. Attaque très enrobante qui lui confère un caractère gourmand, tanin gras et ferme, bien structuré. À garder encore 2-3 ans. (c’est une mise sans SO² que nous avons goûté ici… et béh si tous les vins sans SO² étaient comme ça, je virerai volontiers au « nature »…) Très Bien ++

Saumur-Le-Puy-Notre-Dame, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2011 rouge
Aromatiquement moins soutenu : plus fermé. Notes de fruits cuits un peu menthé. La bouche offre un tanin agrippeur et moins de longueur aromatique. Un vin à carafer avant de le servir. Bien ++

Saumur-Le-Puy-Notre-Dame, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2011 rouge (mise sans SO²)
Nez assez ouverts, fruits rouges compotés. Bouche moins dure, plus arrondie, impression de tanins plus gras mais aussi plus longs. Étonnante expérience. Très Bien.

Saumur-Le-Puy-Notre-Dame, Domaine Mélaric, Clos de la Cerisaie 2009 rouge
Nez plus oxydatif, plus cuit, pruneau, attaque ronde, tanin mur très puissant, très collant. Belle vivacité qui équilibre la fin de bouche. Très Bien.
 

Une réflexion au sujet de « Compte-rendu : Verticale du domaine Mélaric »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *