Compte-rendu de dégustation : Muscadet, la démarche de cru « Monnières-Saint-Fiacre »

C’est en 2004, selon la légende, que Philippe Ménard (Domaine Ménard-Gabory) de Monnières et Rodolphe Meillerais (Maître de chai, Château du Coing) de Saint-Fiacre-Sur-Maine goûtent leurs vins respectifs lors d’un salon et se disent… « sapristi, c’est surprenant ce que nos vins se ressemblent. » D’autant qu’il y a des similitudes de terrains à n’en pas douter. Nous sommes entre Saint-Fiacre-sur-Maine, le Nord de Maisdon-sur-Sèvre et Monnières sur une même veine de Gneiss en sous sol. Le Gneiss conférerait aux vins issus de belles parcelles de cette zone un caractère rond, moins « minéral » que d’autres zones du Sèvre et Maine : des notes exotiques (mangue) et l’usage des vignerons de la zone les conduit à récolter des vins « à maturité » un peu plus poussée qu’à Gorges par exemple.

Une démarche de cru communal « Monnières-Saint-Fiacre » (MSF pour les intimes) a donc vu le jour, un dossier ficelé et déposé à l’INAO en attente du désembourbement du dossier Muscadet AC pour voir le jour en tant que cru. Le dossier mentionne un élevage d’un minimum de 24 mois sur lie (dans les faits plutôt 36 à 48 mois). Actuellement 30 hectares de « cru » sont en production sur 150 ha identifiés.

Un grand merci à Philippe Ménard, ancien président de l’association du Cru de Monnières-Saint-Fiacre de nous avoir accompagné.


Philippe Ménard, la carte de Monnières à Saint Fiacre et les portes-cartes

C’est l’occasion de goûter et de se faire une idée sur cette appellation naissante. La dégustation (en aveugle) a montré que 7 vins sur les 14 Monnières-Saint-Fiacre dégustés se situent clairement dans un registre réducteur. J’en suis venu à me demander s’il s’agissait d’une typicité recherchée. Dans ce contexte, les arômes exotiques (mangues etc), j’ai un peu de mal à les trouver. Il faut attendre le lendemain après l’ouverture pour les trouver : de fait, certains vins goûtés le lendemain s’exprimaient beaucoup mieux qu’à l’ouverture. Au milieu de superbes millésimes (2014, 2012, 2010 ou 2009) les 2013 se sont « naturellement » un peu moins bien exprimés. Alors qu’un cru comme Mouzillon-Tillières donne une impression d’homogénéité, ces éléments me donne une plus forte impression d’hétérogénéité des vins sur le cru « Monnières-Saint-Fiacre » pourtant les vins ont du potentiel.

Comme d’habitude, le groupe a attribué trois points aux trois vins qu’il a préféré. Mes notes personnelles (qui suivent ou non le groupe) vont  de « médiocre » à « excellent » (et « grand vin » exceptionnellement)

Muscadet de Sèvre et Maine, Julien Braud, Monnières-Saint-Fiacre 2014
C’est jeune. Nez réducteur et floral. Bouche assez grasse, ample, mure, notes de fruit secs, puissants amers. Un peu court en bouche encore. En devenir. Très Bien (8 points)

 Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Haute Févrie, Les Gras Moutons, Monnières-Saint-Fiacre 2014
Nez expressif de noisette, fougère. Très droit aromatiquement. Attaque grasse, amers intéressants. Un vin assez vif qui à ce titre fait moins typique des vins « Monnières-Saint-Fiacre ». Un bel équilibre toutefois. Très Bien++ (1 point)

Muscadet de Sèvre et Maine, Château de la Cormerais/Thierry Besnard Monnières-Saint-Fiacre 2013
Fruité, lait, noisette, une texture assez épaisse pas très complexe mais la texture fait le job. Assez long aromatiquement même si une légère note d’asperge m’interroge (légère GMT ?) Bah arrêtons de trifouiller Bien ++ (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Michel Delhommeau, Monnières-Saint-Fiacre 2013
Belle réduction « vomi de bébé » au premier nez qui disparaît à l’aération pour laisser place à des notes florales. La bouche est ample et large, de puissants amers, une vivacité tranchante. Il y a de l’idée mais l’aspect successif de la bouche et la réduction sont compliqués. Le soir même je lui ai donné un Bien+/Bien ++ (1 point). Mais le lendemain, il s’est nettement mieux exprimé (Très Bien)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine du Fay D’Homme, Vincent Caillé, Monnières-Saint-Fiacre 2013
Nez sur des notes de noisette légère. Bouche cuite, notes plus oxydatives en bouche pas nécessairement désagréable mais l’ensemble pourrait être plus structuré. La finale est un peu courte. Bien + (2 points).

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Topaze, Monnières-Saint-Fiacre 2013
Notes lactées, bouche un peu légère, peu de vivacité en bouche notes oxydatives en fin de bouche. Moyen/Bien (4 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Rémi Chereau, Monnières-Saint-Fiacre 2012
Nez réduit façon boîte de camembert. Il aurait fallu l’aérer fortement. Bouche cuite presque surmurie, mais un peu courte. On aurait pu trouver plus de volume sur un 2012. Bien (1 point)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Drouard, Les Hauts Pémions, Monnières-Saint-Fiacre 2012
1er nez réducteur qui part à l’aération. Notes florales, noisette. Bouche onctueuse, épaisse, amers structurants, bien tendu. Un bel équilibre. Très Bien +/++ (5 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Ménart-Gabory, Monnières-Saint-Fiacre 2012
Là aussi une réduction très semblable à celle du vin de Michel Delhommeau. Nécessite un gros carafage. La bouche est assez large, il y a du volume, fruits cuits. La finale est portée par une belle acidité. Bien ++ (7 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Henri Poiron, Monnières-Saint-Fiacre 2012
Un joli nez ouvert, avec des notes exotiques. La bouche est ample, assez mure, la finale est acidulée. Aromes de mangue en rétro-olfaction. Un joli vin. Très Bien + (15 points : vainqueur du collectif ce soir)

Muscadet de Sèvre et Maine, Les Bêtes Curieuses, Monnières-Saint-Fiacre 2012
Premier nez réducteur qui s’ouvre sur le gneiss et la noisette. Bouche onctueuse, grasse, de beaux amers, jolie vivacité, un bel équilibre. Très proche aromatiquement et gustativement du vin de Christophe Drouard alors que les parcelles sont très éloignées si j’ai bien compris. Très Bien+/Très Bien++  (8 point)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Martin, Monnières-Saint-Fiacre 2010  (je crois)
Nez réducteur, tourbe, fougère. La bouche est assez grasse, mure, un peu courte en bouche. Bien ++ (12 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Michel Delhomeau, La Hupperie, Monnières-Saint-Fiacre 2010
Nez un peu plus tertiaire, qui donne une impression de raisin mur. Assez gourmand en bouche, crémeux, mur, acidulé, notes exotiques. Très agréable à boire aujourd’hui. À son apogée, je pense. Très Bien/ Très Bien + (3 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Daniel Braud, Monnières-Saint-Fiacre 2010
Nez aromatique, tertiaire, pin, fruits confits. Bouche gourmande, mure, très agréable. Très Bien + (9 points)

Muscadet de Sèvre et Maine, Château du Coing de Saint Fiacre, L’Ancestrale, Monnières-Saint-Fiacre 2009
Nez très expressif (mangue, kiwi). Bouche précise, charnue, mure et parfaitement acidulée. Très jolie tension. Un vin qui à mon sens, à survolé la dégustation. Très Bien ++/Excellent (10 points)
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *