Compte-rendu Muscadet : Verticale chez Michel Ripoche

Michel Ripoche (Domaine des Noëlles) n’est pas un vigneron très connu de la Haye Fouassière mais il fait partie de ceux qui offrent des expressions intéressantes du Muscadet et qui méritent qu’on s’attardent.

Michel Ripoche a démarré sa carrière viticole en 1990 pour prendre la suite de ses parents en 1995. Il est parti avec  60 hectares et une vente essentiellement au négoce pour se concentrer, avec le temps, autour de 36 hectares en développant la vente directe. Le domaine est bien placé sur une route passante entre le rond point des astronautes et le bourg de la Haye-Fouassière. Le domaine a deux vastes parcelles principales : les Noëlles (qui donne son nom au domaine) et les Sensonnières.

Les Noëlles situées au nord de la commune, sont sises sur des terrains de rhyolite. C’est un terrain rare en Muscadet : qu’est ce que la rhyolite ? C’est un roche magmatique volcanique. C’est le pendant volcanique du granit qui est une roche plutonique (les roches volcanique ont eu un refroidissement rapide tandis que les plutoniques ont eu un refroidissement lent). Pour votre gouverne, le pendant du gabbro (plutonique), c’est le basalte (volcanique). Donc la composition minérale est à peu de chose près la même dans la rhyolite que dans le granit mais sa masse, sa densité et la manière dont les minéraux se sont assemblés est différente. Comme le granit, la rhyolite est riche en silice et se décompose en sable… ce sont donc des terrains sablonneux ; donc ce sont des terrains très drainants ; comme il y a peu d’argile, ce sont des terrains qui conservent peu d’acidité malgré une récolte précoce.

Les Sensonnières sont situées sur des terrains d’orthogneiss. Ça, c’est plus classique à la Haye Fouassière…  on connaît. Pour ceux qui auraient oublié, l’orthogneiss, c’est le degré ultime de métamorphisme du granit : la roche la plus compactée et chauffée des roches métamorphiques du Pays Nantais : tellement compactée qu’elle se casse et se fissure dans le sens de sa foliation. C’est dans ces fissures que la plante trouve son alimentation en eau et en éléments nutritifs.

Nous goûterons aussi une ancienne parcelle du domaine : les Fierrières (terrains d’amphibolite / métamorphisme du gabbro)

Une dernière parcelle : « Le Canada » (une parcelle de micaschiste ou il doit faire caillant… vu le nom.) a été sélectionné récemment par le domaine pour s’inscrire dans une démarche de cru communal : le potentiel futur cru « La Haye-Fouassière ».

Après avoir goûté les Noëlles et les Sensonnières une seule fois nous n’avons eu aucune difficulté à reconnaître les deux parcelles en aveugle dans la série : nous ne nous sommes jamais trompés. Moultes dégustateurs anglo-saxons  douteurs de l’effet des terrains sur le vin devraient en faire l’expérience. Personnellement, j’ai plutôt préféré les Sensonnières aux Noëlles particulièrement sur les millésimes anciens mais pour d’autres dégustateurs, ce fut l’inverse. Je trouve en revanche que les Noëlles doivent offrir des vins parfaits pour marier avec des asperges. J’ai plusieurs fois été tenté par l’alliance.

La dégustation fût coupée en deux  : une première partie ou les vins étaient sur un équilibre plutôt oxydatif sur les millésimes récents et une deuxième partie sur les millésimes anciens ou l’équilibre était réducteur. Nous avons eu l’explication par la suite : les récents sont bouchés en Nomacorc et les anciens vins en bouchon de liège. Donc pour ceux qui achètent des millésimes récents au domaine, ce sont des vins qui peuvent tout à fait se garder mais il faut les reboucher en liège si vous souhaitez les conserver… Ce fut une parfaite démonstration que les bouchons Nomacorc sont inaptes à être utilisés sur des vins de garde.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2016
Nez très fermentaire de bonbon anglais. La bouche est assez riche, souple, aimable structuré sur un amer notable. Acidité peu présente… C’est ces deux derniers points qui seront la marque de fabrique des Noëlles… C’est à cela que nous le reconnaîtrons. Bien mais à revoir. Très fermentaire à ce jour.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2010
Nez d’amande déjà un peu évolué légèrement grillé. Notes de savon, d’anis, de badiane, de gâteau à l’anis. Puissants amers.  À marier avec des asperges. Bien ++/Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2010
Nez de noisette grillée, plus cuit arômatiquement. Assez vif. Tendu. Très typique des terrains d’orthogneiss. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2009
Nez d’anis, frais, moins aromatique. Amers très puissants en bouche. Sensation de richesse et de rondeur. Beaucoup de caractère.  Toujours envie de marier ce vin avec des asperges. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie,  Les Sensonnières 2007
Nez grillé, herbes aromatiques, fenouil , assez évolué aromatiquement. de beaux amers mais suffisamment de vivacité pour contrebalancer tout cela. Il ne faut pas le conserver plus par contre en l’état. Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 2003
Nez frais, assez gourmand. Bouche assez riche mais frais, de beaux amers mais qui conserve un peu de vivacité. Bon équilibre (vendangé très tôt) Agréable. Une belle surprise pour un 2003. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2003
Nez assez fermé, bouche riche et consistante, aimable, agréable, aromes de fruits cuits, gros amers, assez peu d’acidité mais bien tendu. Bien équilibré. Très Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2000
Nez grillé, sur une fine réduction, noisette, vanille. La bouche est agréable. De structure moyenne. assez vif. Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 1997
Nez grillé légèrement réducteur.  Bouche riche, vive, très verticale. très joliment tendue. Très Bien +/Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1999
Un peu fermé au nez, anis. Bouche dominée par ses amers. Jolie longueur aromatique. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Fierrières 1999
Nez joliment aromatique de fruits cuits, kumkat, mandarine. La bouche est droite avec des notes d’amande. Vif et tendu. Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 1996
Nez moyennement expressif sur des notes d’agrume, citron. la bouche est très vive, très citrique. Heureusement que l’âge lui donne un peu d’onctuosité. Bien++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1994
Nez très tertiaire, un peu anisé, noyau de cerise. Amers puissants. notes un peu terreuses en rétro-olfaction. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Noëlles 1991
Nez très fermé, bouche assez riche, puissants amers. légère vivacité. Bien++

Muscadet de Sèvre et Maine, Démarche de cru communal La Haye Fouassière, Le Canada 2014 (en élevage – mise en bouteille en juillet)
Nez aromatique, fruité. très bel éqauilibre en bouche sur une belle structure et une jolie tension. Très Bien +/Très Bien ++. cela mériterait qu’on aille faire un tour en juillet.

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Les Sensonnières 2016
Nez fermentaire comme : poire et pelure de poire au nez. Jolie tension. un vin agréable. Bien ++

Une réflexion au sujet de « Compte-rendu Muscadet : Verticale chez Michel Ripoche »

  1. Merci Jocelyn pour ces commentaires qui nous permettent de mieux découvrir les vignerons discrets mais bons artisans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *