Compte rendu : Verticale de L d’Or au domaine Luneau-Papin

C’est la dernière séance Verticadet de l’année. Traditionnellement, il y a toujours une verticale chez un vigneron. Cette année, la verticale se déroule chez Pierre-Marie Luneau Papin au Domaine Luneau-Papin (ou domaine de la Grange… terminologie du domaine qui se perd : autant nommer le domaine par son vigneron quand le vigneron est connu plutôt que de se perdre dans des Granges ou des Moulins).

Pour ceux qui ne connaissent pas le domaine (mais je pense que si on ne connaît pas le domaine, on ne connaît pas vraiment le Muscadet), rappelons que le domaine Luneau Papin est désormais entièrement en agriculture biologique et quelques parcelles en biodynamie. C’est un domaine familial qui a été coupé en deux entre Pierre (le père de Pierre-Marie) et Rémi qui ont suivi deux voies différentes. Ce sont désormais les fils, Pierre-Marie et Marie et Raphaël qui sont aux commandes des deux domaines. Le domaine Luneau Papin a donc été marqué pendant plusieurs décennies par l’empreinte de Pierre, le père. Il a imprimé au domaine, nous le verrons durant la dégustation, une précision de vinification particulièrement remarquable. Reprendre la suite d’un aussi remarquable vinificateur est à la fois une chance et une malchance : il faut suivre après un tel talent! Force est de constater à travers les L d’Or que Pierre-Marie ne s’en sort pas trop mal sur les millésimes récents. S’il marque le domaine par une attention soutenue de la relation entre la plante, le sol et son environnement, Pierre Marie s’occupe tout autant des vinifications. Il fait des essais, teste jusqu’à trouver l’équilibre qui le satisfait.

Pierre Marie nous rappelait que le domaine avait historiquement développé une clientèle importante de restaurants souvent de prestige. C’est une chance en terme de notoriété mais en terme de colisages à 12-36 bouteilles c’est beaucoup plus contraignant que de vendre des palettes aux US. Le Domaine exporte bien toutefois et par Louis Dressner…il y a pire comme exportateur.

La cuvée que nous allons goûter est la cuvée haut de gamme la plus ancienne du domaine : la cuvée L d’Or : c’est une cuvée plantée sur une petite veine de granit du Landreau. Pas grand-chose à voir avec les granits de Clisson toutefois. La veine granitique du Landreau est très Goulainaise. Les palettes aromatiques sont plus proches d’un Goulaine que d’un Clisson. Le sous-sol n’est qu’une des composantes du terroir. La verticale donne l’impression que tous les millésimes goûtés sont prêts à boire. Ce qui était moins le cas des jeunes L d’Or auparavant ce me semble. On peut se dire que le style de la maison a dû légèrement évoluer sur ce point.

Luneaupap1

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2015

Nez intense, mur aux notes de noisette et d’agrume. La bouche est grasse, de la mâche, de la sève. Léger Co² résiduel. Beaux amers structurants. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2014

Joli nez mur très expressif sur des notes d’ananas, de blédine. La bouche est très salivante, large et grasse avec amers structurants. C’est un bel équilibre en bouche. Très Bien + / Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2012

C’est un nez encore très expressif, fruité sur des notes d’orange mure, blédine. La bouche est crémeuse assez finement poivrée.  S’il est intéressant, c’est est une expression en bouche assez évoluée au regard de son âge. Même si cela reste un bon vin, l’équilibre convainc un peu moins. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2010

Le nez est assez complexe il évoque à la fois des arômes assez évolué comme de la cire ou de l’orange cuite mais aussi une fraîcheur et une légèreté aromatique. La bouche donne l’impression d’un vin riche et charnu, une bouche assez cuite, crémeuse et pâtissière (crème pâtissière d’ailleurs). Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2009

Nez plus fermé, fruité, blédine, de beurre frais. Bouche extrêmement large, dense et puissante. Malgré ce volume impressionnant, la bouche garde un joyeux caractère acidulé qui tend bien le vin. Très Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2007

Le nez est un peu plus réducteur que les précédents vins, foin, farine de blé en premier nez qui s’ouvre progressivement sur des arômes de caramel et d’abricot cuit mais la bouche offre une superbe expression de tension et de beaux amers. La finale sur la coquille d’huître est très salivante : ce type de bouche marque une rupture avec les vins qui ont précédé. Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2005

Nez légèrement réducteur sur la coquille d’huître qui s’ouvre sur des notes fruitées, riches. Beaucoup d’ampleur, de gras et de volume. En bouche, le côté fruit cuit/mangue cuite/pêche très mure lui donne un caractère autrichien. Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2003

Nez très expressif d’abricot très pimpant. La bouche est mure mais joliment tendue. Il en résulte un vin fin, long, légèrement ciré en fin de bouche. De l’intérêt de vendanger tôt en millésime chaud. Très Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2002

Superbe nez « mineral », coquiller, finement réducteur intense et droit. L’attaque en bouche est dense, beaucoup de volume et d’épaisseur parfaitement contrebalancé par une superbe tension effilée. L’équilibre est parfait en bouche. Excellent.

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 2000

Nez réducteur comme un Riesling allemand : grillé, frais. Ce qui ne manque pas d’élégance. Si l’attaque est agréable, la bouche offre toutefois moins de volume que les précédents vins ce qui aplatit un peu la finale. Le Nez et l’attaque restent sympa : Très Bien.

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 1997

Nez très fin joliment floral, savon, un nez presque gorgeois. La bouche est large. Le vin est structuré sur de magnifiques amers puissants, note de menthe poivrée en finale. Excellent.

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 1995

Nez très expressif et gourmand, fruité sur des notes de compote de fruit. La bouche est marquée par des notes mures, cuites un peu évoluée et une acidité marquée qui tend bien le vin. Très Bien/Très Bien+

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 1993

Nez ciré, fruité, élégant. La bouche n’est pas très consistante mais elle est vive sur des notes citronnées. Bien ++/Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 1990

Nez frais modérément expressif sur des notes de champignons blancs. La bouche est patinée, grasse et épaisse. Finale bien tendue sur de beaux amers et une petite pointe de vivacité. Très Bien +/ Très Bien++.

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Luneau Papin, L d’Or 1976

Houblon, mie de pain au nez. la bouche est pure, assez épaisse, vive et bien tendue. Très Bien +

 

 

 

1 réflexion sur « Compte rendu : Verticale de L d’Or au domaine Luneau-Papin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *