Vertivinies 2016

C’est parti pour le SALON LES VERTIVINIES 2016 !

 

Les Vertivinies 2016 accueilleront 21 vignerons : « nouveaux talents » et anciens « nouveaux talents » venus de toute la France.

Dates : le samedi 19 mars 2016 de 14h à 20h au dimanche 20 mars de 10h à 18h.
Lieu : Château de la Frémoire à VERTOU (agglomération de NANTES)
Tarifs : entrée + verre = 5€

Vertivinies_A3(5)-1-1

PROGRAMME DES ANIMATIONS (gratuites)


Samedi 19 mars : 14h-20h
15h00 – Initiation à la dégustation
16h30 –  Conférence « Le Langage du vin » avec Béatrice Dominé : comment le langage pour parler du muscadet a évolué au fur et à mesure du temps.

Dimanche 20 mars : 10h-18h
11h00 – Accords mets et muscadet avec le restaurant des Chants d’Avril
14h; 15h; 16h – Animation initiation au chocolat pour les enfants et création de mendiants

En continu pendant les deux jours :
– Librairie du Vin par la librairie Lise et Moi de Vertou
– restauration de Crêpes et Galettes biologiques

VIGNERONS SELECTIONNES 


Ils seront 21, voici pourquoi nous les avons choisi.

– Johanna Cécillon – Cidre de Bretagne

Vigneronne de pomme en agriculture biologique. 2e année que nous l’invitons. Ce sont des cidres murs, puissants, des cidres de repas, tanniques, très structurés qui nous ont beaucoup plu l’an dernier.

– Julien Braud – Muscadet

C’est un jeune garçon qui travaille les sols avec un cheval On l’avait invité il y a deux ans : il venait de démarrer sa gamme avec un Muscadet et une bulle. Là il vient de travailler sur un cru communal Monnières Saint Fiacre. De l’avis de ceux qui l’ont goûté c’est un vin qui force le respect.

– Christian et Delphine Nobiron – Domaine des Granges – Fiefs Vendéens Brem

C’est une découverte, Il nous a été recommandé par un adhérent. On était soucieux de retrouver un domaine vendéen. On va tester !

– Pierre Ménard – Anjou

Deuxième année pour Pierre Ménard. Il travaille en bio sur un Anjou blanc assez Haut de gamme. Très intéressant. Il revient cette année avec une gamme élargie. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les critiques mesurent la valeur de ses vins. Il est cité un peu partout maintenant RVF.. etc.

– Xavier Courant – Domaine de l’Oubliée – Bourgueil

Comme dit le guide de la RVF de cette année, Xavier Courant  « confirme son talent ». C’est un domaine présent sans discontinuer depuis le début du salon qui travaille en bio et qu’on aime beaucoup. Cette année : on va le suivre tout particulièrement sur le millésime 2014. On compte sur lui.

– Helda Rabaud – Chinon

Présente sur le premier et le deuxième salon : ce sont des rapports qualité prix vraiment sympas. Sa patte de vinificatrice s’affirme au fur et à mesure des millésimes. De très bon Chinon. Très gourmands.

– Mélanie et Aymeric Hilaire du Domaine Melaric – Saumur

Faut il encore présenter ces vignerons bio très pointillistes à la vigne. Chaque année le guide Bettane et Desseauve dit que les vins sortent de mieux en mieux et sont de plus en plus précis… à force d’être précis, on va atteindre la chirurgie. En tout cas, ils sont bons chaque année.

– Loic Terquem du domaine de la Folie Lucé – Saumur Champigny

On se réjouit de retrouver Loic Terquem de Saumur Champigny cette année. Pour moi c’est une excellente référence sur Saumur. Les vins sont précis ;il y a deux ans il avait sorti un blanc très enthousiasmant, le pétillant naturel est solide. C’est un domaine bio qui ressort bien à la RVF ou au journal Le Point.

– Pierre-André Frot – Domaine des Pierres d’Aurèle – Touraine

C’est un habitué également, C’est un domaine de Touraine qui fait des vins bien murs assez faciles et agréables.

– Laura Semeria du Domaine de Montcy – Cour-Cheverny

Présente la première année, Laura avait vendu tous les vins qu’elle avait amené. Entre temps, cette vigneronne biodynamiste est devenue l’égérie d’Olivier Poussier, le Meilleur sommelier du Monde 2000 qui raffole de ses vins. Des Romorantins très appréciés par la RVF et à l’export…

– Mathieu Coste – Coteaux du Giennois

Mathieu Coste est un bio du giennois qui fait des Gamay et Pinots « profond » comme dit Emmanuel Delmas. Assez murs et peu sulfités, ils sont à la frontière des vins dits naturels.

– Florent Barichard du domaine des Terres d’Ocres – Saint Pourçain

Florent Barichard redouble cette année. Parmi la gamme que j’ai goûté son « Instant T » tressalier-Chardonnay m’a vraiment bluffé. Une jolie chair, une finale parfaitement bien tendue très classe. Il est « Nouveau Talent » du Guide Gerbelle et Maurange cette année et habitué de la RVF. Super pétillant également.

– Bruno Richard – Domaine de Faugeroux – Medoc

Découverte de cette année, conseillé par l’un des membres du Comité d’organisation qui le suit depuis quelques années et qui a flashé sur sa cuvée « expression ». C’est un vigneron en biodynamie qui laboure au cheval.

– Vincent Alexis – Château Barouillet – Bergerac

Vincent Alexis a repris la suite de ses parents il y a trois ans, Il a passé le domaine en bio. Si le Bettane et Desseauve a tendance a valoriser ses Blancs, les guides de la RVF louent les petits rapports qualité-prix des Bergerac rouges, blancs et Pécharmant.

– Sebastien Mann – Alsace

« Vigneron biodynamiste habile et consciencieux, il présente des vins de belle régularité et de belle facture » dit le guide de la RVF 2016. Tout est dit. Les vins sont soignés et réguliers.

– Romain Jambon – Brouilly

Découverte encore, Romain Jambon fait les honneurs de la presse notamment Jacques Dupont du Point dit de lui qu’il fait travail soigné à la vigne et des cuvaisons longues (deux à trois semaines) donnent des vins consistants, charnus et harmonieux. On a vraiment envie de le connaître.

– Céline Jacquet – Savoie

On a goûté sa Roussette lors d’une grande dégustation de Roussette à Vertivin. Et son vin est super bien ressorti encore une fois. Ce sont de super rapports qualité-prix, des vins savoureux, salins et authentiques. Meilleure vigneronne de Savoie encore cette année pour le guide Gerbelle et Maurange. C’est mérité.

– Frédéric Meffre – Domaine de la Fontaine aux Fées – Côtes du Rhône Sablet

Découverte de cette année, dès que je parle de ce domaine à des cavistes, ils se pâment, les yeux brillent. C’est un domaine bio qui a l’air d’emballer son monde !

– Terrasses de Gabrielle d’Olivier Pascal et Fabienne Los Huertos – St Chinan

C’est le genre de vins de bons rapports qualité-prix avec lesquels il faut remplir le coffre de la BX. Chaque année, c’est un succès. On adore ces Saint Chinan charnus et appétant.

– Eric Soulat – Domaine Taluos – Cabardes

« Des vins authentiques, de caractère, au nez extrêmement raffinés » dit mon Bettane et Desseauve. Il faut dire qu’Eric Soulat fait un tabac chaque année. Il est même obligé de relivrer une palette après le salon pour contenter tout le monde.

– Philippe Modat – Domaine Modat – Roussillon

Découverte cette année pour les Vertivinies mais le domaine n’est pas inconnu loin de là. Viticulture irréprochable, vinifications respectueuses dit mon guide… tout les vins  que j’ai goûté sont d’un excellent niveau. Les blancs salivants et les rouges ouverts, complexes et salins. Welcome aux Vertivinies.


  Pour suivre toute l’actualité, les noms des vignerons invités, inscrivez vous à l’événement sur Facebook

29032015-vertivinies-91

Ecoutez le 7/9 et le 17/19 sur Sun Radio et tentez de reporter des entrées gratuites pour les Vertivinies 2016 !

Logo SUN Radio Transparent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *