Compte-rendu de dégustation : vins oranges

Compte Rendu de la séance Salivertivin dédié aux vins Oranges.

Rappelons que les vins orange sont des vins blancs issus de raisins blancs à qui on a fait subir une macération comme pour un vin rouge. Les usages en matière de macération et d’élevage sont extrêmement variables. Certains vins reproduisent la méthode géorgienne classique (6-8 mois de macération-élevage en amphore, d’autre limitent le temps de macération (ce qui ne limite pas les tanins pour autant : la durée de macération suit une courbe de Gauss en terme de perception tannique), donc encore font des élevages en fût, en cuve plus ou moins long pour adoucir les tanins après la macération. Au final, ce fut une soirée très variable. Il y a eu de jolies choses mais faire un vin orange ne doit pas faire oublier ni la matière première ni le soin à apporter à la vinification. Clairement, même avec une large ouverture d’esprit certains vins étaient compliqués à goûter : des erreurs ou négligences de vinifications dans de nombreux cas.

Pays nantais, Domaine de l’Ecu, Faust, 2013
(Chardonnay / macération et élevage en amphore 8 mois)

Thym, Eucalyptus, fruits secs. Vif. Les tanins n’interviennent qu’en finale ; Bien ++/ Très Bien

Géorgie, Pheasant’s Tears Tsolikauri 2012
(Tsolikauri / macération élevage 6 mois en amphore)

Nez de médicament, oxydatif, sparadrap, assez vif. Très phénolé. Dommage. Moyen/Bien

Côtes du Rhône Brézème, Domaine de Pergaud, Eric Texier, Vielle Roussette
(cépage Roussane, 1/2 macération amphore 6 mois / 1/2 pressée directe, élevage 12 mois en fût)

Grillé, réducteur, gazier, boisé. Le tanin n’est pas perceptible. Bien

Géorgie, AB Wine, Tsarapi 2012
(Cépage Rkatsiteli, macération et élevage 5 mois en amphore)

Nez fruité, aromatique, mangue, Noilly Prat, tabac blond. Tanin strict. Très Bien

Géorgie, Vinoterra, Mtsvane 2011
(Cépage Mtsvane, Macération et élevage 6 mois en amphore)

Eucalyptus, café, torréfié, tanin marqué, sensation d’alcool. Vif. Bien+

Espagne, Celler Escoda Sanahuja, Els Bassots 2011
(cépage Chenin, macération d’un mois, élevage 4 mois en fût de chêne)

Arome d’éthanal marqué…. Comme un chenin très mur. Un vin qui a la structure du chenin, sa vivacité. Le tanin est ferme, un poil rugueux. Un joli vin. Très Bien+

Coteaux de Béziers, Emile et Rose, Voyage en Terre Géorgienne
(Carignan blanc, macération 6 semaines en amphore)

Un joli vin au nez fruité d’abricot et de mangue mure. Le tanin est léger et bien intégré. Très Bien+

Photo: www.vinsetonnants.com

 

Italie, Frioul, Skerk, Ograde 2011
(Vitovska, Malvasia, Sauvignon et Pinot Gris, macération 15 jours, élevage 12 mois en cuve bois)

Nez aromatique, muscaté, vanille cuite. En bouche le tanin se montre discret mais élégant, très doux. L’amertume assez notable porte la fin de bouche. Très joli vin. Très Bien ++

 

Italie, Frioul, Dario Princic, Ribolla Gialla 2009
(cépage Ribolla, Macération 25 jours, élevage trois ans en vieilles barriques)

Nez de chouchen assez volatile pour ceux qui y sont sensibles. La bouche est très agréable, dense, le tanin crayeux et poudreux. Légèrement phénolé en rétro-olfaction toutefois. Bien++/ Très Bien

Italie, Frioul, Radikon, Ribolla Gialla 2005
(Cépage Ribolla, macération de 4 mois)

Nez violemment acescent (colle), vinaigre, acidité volatile perforante, la bouche est dominée par l’acidité et l’aigreur du vinaigre. Clairement imbuvable.

Slovénie, Simsic, Sauvignon 2000
(Sauvignon, macération 7 jours)

Nez fatigué, bouche oxydative, brou de noix, légèrement sucré, rétro-olfactions de soja et de caramel. Bien ++

Bushido, La Sorga 2011
(65% de petit Manseng – macération 28 jours, élevage en vieux bois sous voile)

Nez puissant de souris morte. Tanin strict, oxydatif, assez plat. Cela doit s’appeler la « maladie de la Tourne » en vinification… bon très Moyen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *