Compte-rendu de dégustation : Muscadets sur terrains d’amphibolite

L’amphibolite est une roche métamorphique du Gabbro. On la rencontre à plein d’endroits du Sèvre et Maine dans des failles géologiques assez minces et dans de petites lentilles au milieu d’autres roches métamorphiques. Autant dire qu’il est compliqué d’affirmer à 100% qu’un vin est réalisé dans des terrains d’amphibolite… les failles et lentilles sont petites… les parcelles viticoles chevauchent généralement plusieurs terrains. Mais l’endroit où on trouve le plus de terrains d’amphibolite ce sont certainement les côtes de Grandlieu. Les cuvées de base d’Eric Chevalier, ou de Didier Malidain (demi-Bœuf) sont toutes sur de l’amphibolite.

L’amphibolite est-elle un bon terrain ? ha… c’est comme tous les terrains viticoles… il y en a des bons et d’autres moins bons sur tous les sous sols ou quasi. Dans le Pays Nantais, pas d’ambigüité : pour savoir quel terrain est bon et quel est celui mauvais, il faut prendre la tarière et faire des trous pour voir à quelle distance se trouve la roche.  Si le caillou est à moins de 50 cm, pas de problème le terrain est généralement bon… si la roche est à plus d’un mètre… c’est plus génant…

Nous allons donc faire quelques trous dans les terrains d’Amphibolite de Daniel Bideau (Domaine Bid’Gi), excellent vigneron de la Haie Fouassière mi – bio, mi agriculture raisonnée. Lors des premiers coups de tarière nous nous apercevons que l’amphibolite génère des terres très noires caractéristiques. Dans le premier trou, nous sommes sur un haut de butte : un très bon terrain. Peu d’argile, la terre ne tâche pas les mains, pas de limon, l’altérite (roche pourrie) est à moins de 30 centimètres. Deuxième trou en contrebas… outch. L’amphibolite a une fâcheuse tendance à accumuler dans les contrebas des sols très riches, très argileux, très limoneux. À 100 mètres de distance du premier terrain, nous forons les 1m50 de la tarière sans discontinuer sans trouver la roche. La terre ne sent pas bon , les racines sont moisies par excès. La terre est gorgée d’argiles limoneuses remplies d’eaux… autant dire pas un très bon terrain viticole.

Daniel Bidaeau, l'amphibolite  et le groupe Verticadet. J'en vois deux qui n'écoutent pas.

Daniel Bidaut, l’amphibolite et le groupe Verticadet.

C’est un peu le problème de l’amphibolite. Une roche qui a tendance à accumuler des sols riches en bas de pente. Dans le moindre contrebas de terrain, on risque de se retrouver dans des sols profond à peu de distance d’un sol convenable… à cause de cela, les vignerons du pays nantais utilisent rarement l’amphibolite pour faire de grandes cuvées mais plutôt pour faire des cuvées gouleyantes et rafraichissantes… Ce à quoi un vin d’amphibolite bien travaillé peut très bien faire.

La dégustation va confronter des premières cuvées et quelques cuvées parcellaires.

(Muscadet des coteaux de la Loire). Merceron Martin 2014 échantillon parcellaire tiré sur cuve.
fruité végétal, légèrement lacté. Vif, amer… très gabbro mais un peu dur en l’état… à revoir.

Cuvées « Domaine »

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine Bid’gi, Vieux Chai 2014
Nez très expressif, très fermentaire au nez, bonbon anglais… la bouche est assez élégante, Il y a un peu de volume, de la maturité, une bouche fraîche très pimpante. Bien ++/Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine Bid’gi, Vieux Chai 2013
Fruité poire, la bouche est très vive, plus végétale, très amère. Plus rustique… millésime moins rigolo… Bien +

Muscadet des Côtes de Grandlieu sur lie, Domaine les Hautes Noelles, Les Granges 2013

Bouche gourmande léger végétal, amers notables, un beau volume, tendu, globalement bien fait. Bien ++

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine Bonnet Huteau, Les Gautronnières 2013
nez de poire, joli volume, gourmand, riche bien structuré, finale fruitée. Belle réussite pour un 2013. Bien ++/Très Bien

Muscadet des Côtes de Grandlieu sur lie, Vignobles Malidain, le Demi-Bœuf 2013
Nez peu aromatique, laurier, sauge, bouche moins riche, moins vive, moins structurée, un peu plate… Moyen/Bien

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine de la Louvetrie, Amphibolite Nature 2013
Qu’on pourrait d’ailleurs classer dans les parcellaires… même si c’est un gros parcellaire… Nez citronné, citron vert, bouche finement perlante, vive, droite très précise…tendue ! Appelle vraiment les huîtres… Bien ++/Très Bien

Muscadet des Côtes de Grandlieu sur lie, Domaine de l’Aujardière 2011
Nez d’ananas, (léger GMT chez certains que je n’ai pas perçu), bouche assez fraîche, simple. Pas un gros volume mais bon. Bien

Cuvées Parcellaires

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Chauvinière, Clos des Montys Vignes de 1914, 2012
Bon… si sur la carte géologique, la parcelle est de l’amphibolite, sur le terrain les géologues s’accordent plutôt sur du métagabbro… un échellon intermédiaire entre le gabbro et l’amphibolite. Pourtant on y retrouve un ananas roti pas ultra aromatique, un toucher de bouche soyeux, un gros volume en bouche, épais, mur, cuit, bien tendu. Très Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine, Claude Branger, Terroir les Gras Moutons 2012
assez aromatique, ananas, fruité, fumé exotique, sensation légèrement sucrée, cuite, bouche tendue et grasse. Très Bien  +

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine du Bel Air, « la Haye Fouassière » 2012
Assez peu aromatique, picote un peu le nez. La bouche est très belle en revanche : un joli volume, de l’épaisseur, une très belle tension mure… Il nous semble qu’avec un dosage en SO² un peu plus faible, on aurait là un Muscadet qui rivaliserait avec nombre de jolies bouteilles. Bien ++/ Très Bien

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de la Foliette, « la Haie Fouassière » 2010
Fruité, aromatique, mur, fumé, assez riche, pas très long, très amer, un peu aplati en fin de bouche. Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine Delaunay, Clos du Paradis 2010
Nez étrangement assez atone, bouche légère, végétal-gentiane, mais de l’élégance, du volume et de la tension. Très Bien.

Muscadet de Sèvre et Maine, Alain Gripon, Manoir de la Mottrie, Goulaine, 2009
Très aromatique, fruité, mur, riche, agréable… très Goulaine et pas très amphibolite … Très Bien +

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine Bid’Gi, Vieux chai 2000
Nez très aromatique, exotique un peu évolué. Bien tendu. Très Bien.

Merci à Daniel Bideau, merci à tous, à l’année prochaine pour le groupe Verticadet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *