Compte-Rendu : Vins effervescents

Vertivinus – Séance 4 – Jeudi 10 décembre 2009 – Château de la Frémoire

 

Romain nous a proposé une séance consacrée aux vins effervescents : des bulles deux semaines avant Noel ainsi que moult explications sur les différentes méthodes de vinification (champenoise, ancestrale, diésoise, russe, etc.)

Au programme, 10 vins du pourtour méditerranéen de France, d’Italie, d’Espagne ou de Tunisie.

 

Mousseux brut Françoise d’Aubigné 0.99€ :

Ce vin n’a d’exceptionnel que son prix (moins d’un euro la bouteille…) Aucune acidité, peu aromatique. Passons…

 

Moscato d’Asti DOCG – Casarito – Viticultori dell Acquese 5.5% (11.90€ – Cave des Rochettes Montaigu):

Nez de crème, yaourt. Bouche marquée par l’abricot et litchi. La bouche sucrée est séduisante (quoique trop prononcée à mon goût…) La bulle est fine. Assez bien/Bien

 

Prosecco Colli Trevigiani IGT – Vino Frizzante (8€ – Casa Vino):

Nez d’amande peu prononcé. La bouche est marquée par une acidité prononcée. Moyen.

 

Clairette de Die – Didier Cornillon – Méthode ancestrale (8.80€ – Cave des Rochettes Montaigu):

Le vin pourtant peu effervescent, est marqué par une mousse trop importante. La bouche est en toute perturbée (une acidité importante a été évoquée par certains dégustateurs) Le nez abricot/pomme verte est plutôt agréable. Moyen +

 

Crémant d’Alsace – Christian et Audrey Binner 2005 – Extra-brut (14 € www.vinsetonnants.com) :

Cet assemblage de pinot gris et d’auxerrois a dérouté la plupart des dégustateurs. Très oxydatif (nez de noisette marquée), ce crémant sec propose pourtant en bouche une belle structure fine. La fin de bouche est un peu salée. Ce vin pâtit probablement de l’enchainement Doux è Extra Brut. Il faudrait le goûter dans d’autres conditions. Moyen pour la majorité, Bien pour quelques francs-tireurs.

 

Montlouis Pétillant Naturel – Nouveau Nez 2008 – Domaine Grange Tiphaine 13.60€ – L’orée des Vignes – Patrice Rognerud ):

Nez de chèvrefeuille, un peu beurré. La bouche est pierreuse, chaude avec une belle longueur. Bien

 
DOC Lambrusco Frizzante Secco – Caprari- Bollino Rosso – Metodo Charmant (8.95€:

Si le nez est plutôt flatteur (arômes de mure/vanille), le peu de longueur en bouche a déçu certains dégustateurs. Ce vin rouge pétillant a lui aussi dérouté certains participants. Assez bien

 

Cava Reserva Real – Freixenet Brut : (17.51€ www.vinexus.de)

Une table de dégustateurs a hérité d’une bouteille présentant probablement un défaut : la réduction a marqué les esprits (nez de serpillière) et ne s’est pas dissipée à l’aération. Dommage car la bulle est fine. En bouche le vin est bien sec et équilibré (le gras du vin perceptible est bien dosé) Les autres tables plus chanceuses ont apprécié ce vin. Bien (pour LA bonne bouteille)

 

Champagne Gimonet-Gonet Carat du Mesnil – Blanc de blancs – Grand cru  (39.50€ La Cave de Longchamp):

Nez oxydatif, brou de noix puis fruits verts. Bouche aérienne, longue, fin de bouche légèrement sucrée. Un très beau moment de dégustation qui a fait la quasi-unanimité. Très bien

 http://www.millesimes.fr/photos/700.jpg

 

Saumur rosé 1999 – Château Tour Grise (10€ www.vinsetonnants.com) :

Encore une légère sensation de réduction au nez, qui cette fois-ci s’estompe rapidement. La bouche, chaude, évoque la rose, le bonbon. Belle longueur. Assez bien

 

Conclusion : cette dégustation s’est avérée plus difficile que prévue, peut être parce que les dégustateurs avaient idéalisée celle-ci. Un rapide sondage consacre nettement le Champagne (24 points), suivi par le Moscato d’Asti et le Cava (15 points chacun), le Montlouis (12 points), le Prosecco, le Crémant, la Clairette de Die (7 points chacun) et en fin de peloton le Saumur rosé (4 points) et le Lambrusco (3 points)

 

Bonnes fêtes de fin d’année !!!!

Thomas

 

Partager l’article !   Compte-Rendu : Vins effervescents: Vertivinus – Séance 4 – Jeudi 10 décembre 2009 – Château de la Frémoire   …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *