Ce que les Fiefs Vendéens ont fait de meilleur…

… ou presque. Voici le compte-rendu de la dernière séance Vertivingstone de la saison sur un vignoble local mais peu connu : « Les Fiefs Vendéens » : un compte-rendu qui inciterait à prendre une souscription au domaine Aloha…

Fiefs Vendéens Mareuil blanc Domaine des Dames, Pompadour 2007 (5,80€ Cave Pornic)

Nez assez réduit/poussière, notes de chardonnay-fleur-blanche. Bouche souple assez simple. Acidité marquée. Moyen.

 

Fiefs Vendéens Pissotte blanc Domaine Coirier, Origine 2007 (6,20€ Cave Jard S/Mer)

Poire, amylique, bouche sur des variations de banane un peu chaude. Très fermentaire. Moyen +

 

Fiefs Vendéens Mareuil blanc Mourat Château Marie du Fou 2007 (8€ Cave de Pascal Luneau Vertou)

Poire fraîche, miel d’accacia, vanillé et une fraîcheur de Pinède/bonbon sève de pin. Camphré. La bouche est élégante bien tendue. Très Bien +

 

Fiefs Vendéens Brem Domaine Saint Nicolas, Thierry Michon, les Hauts Clous 2005 (18,80€ Cave Jard S/Mer)

Nez bio volatile de poire et pomme chaude (anisé trouveront certains). En revanche une belle bouche grasse et tapissante un peu alcooleuse toutefois. Bien++ dans son genre.

 

Fiefs Vendéens Mareuil Domaine Mourat Folle Noire 2007 (8€ Cave de Pascal Luneau)

Nez très discret (cuir ? fruit noir ?) bouche très travaillée, enrobée mais très monolithique. Finale florale. Moyen +/ Bien

 

Vin de Pays de l’Atlantique Domaine de la Barbinière Pinot Noir Le Bois Bouquet. (8€ propriété)

Nez très original de pétrole, de goudron. Attaque charnue, tanins puissants très extraits. Bien ++  après deux jours d’ouverture, le nez offre un diesel presque entêtant. Les tanins s’assagissent un peu, la bouche prend du volume. Le vieillissement lui fera visiblement du bien Très bien dans un genre très spécial, un peu brutal qui ne fera toutefois pas l’unanimité.

 

Fiefs Vendéens Vix Domaine de la Chaignée – Mercier la Rose 2006 (6,20€ Cave Jard S/Mer)

Nez végétal et floral. Un peu boisé. La bouche est typé « 90ies » gros tanin, grosse extraction, de la matière. L’attaque est moins brutale. Pas une originalité démentielle mais se laissera se boire. Bien.

 

Fiefs Vendéens Brem Domaine Aloha Samuel Megnan, l’Âme de fond 2005 (10€ Propriété)

Nez précis, floral avec des notes de fruits cuits. Belle bouche dotée d’une texture veloutée, des tanins fins. Tapissant. Très Bien +

 

Vin de Pays de Vendée Prieuré la Chaume, Christian Chabirand, Orfeo 2005 (13,50€ Cave du Beffroi – Lemaître)

Nez extrêmement réduit qui n’exprime pas grand-chose en dehors de sa réduction. La bouche est marquée par un tanin particulièrement intense et assez fin. Nous sommes partagés. Certains pensent que la réduction partira dans 5-10 ans. D’autres pensent quelle est trop installée. Sans commentaires ;  mais cela ne reflète pas les autres vins que nous avions goûté du domaine.

 

Fiefs Vendéens Brem Domaine Aloha, Samuel Megnan, Belherra 2005 (13€ propriété)

Nez floral, angélique, vanille. La bouche est compacte, puissante sur de beaux tanins serrés.

Très Bien +

 

Fiefs Vendéens Brem Domaine Saint Nicolas, Thierry Michon, Le Poiré 2005 (18,80€ cave Jard s/Mer)

Nez floral assez discret. Bouche en revanche bien dense. Attaque enrobée, tanins fermes, bien tendue sur une acidité bien en place. Violette en rétro-olfaction. C’est bien fait. Très bien +

 

 

Partager l’article !   Ce que les Fiefs Vendéens ont fait de meilleur…: … ou presque. Voici le compte-rendu de la dernière séance Vertivingstone de la saison sur un v …

1 réflexion sur « Ce que les Fiefs Vendéens ont fait de meilleur… »

  1. Ping : Compte-rendu de dégustation de Fiefs Vendéens | Vertivin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *