Séance Vertivingstone – Saint Estèphe

Chaque dégustateur avait deux points à attribuer aux deux vins qu’il a préféré. La somme de ces points clos chaque commentaire. L’appréciation elle n’engage que moi bien sûr. 
 

St Estèphe Château Serilhan 2005 (14,90€ FAV Carrefour)

Arômes de mure, de cerise. Tanins jeunes assez fermes. Pas beaucoup de relief en bouche (un peu plat). Ce qui déçoit un peu vu le millésime. Mais cela reste un vin très convenable. Bien. (1 point)

 

St Estèphe Château Haut-Marbuzet 2004 (26,80€ FAV Leclerc)

Des effluves de cèdre marquent un élevage soignés. Dès l’attaque, la texture est marquée par une concentration notable, des tanins fermes. Même si nous ne sommes pas sur une structure très complexe et malgré sa densité, ce vin garde une belle fraîcheur. Efficace. Il séduira les amateurs. Très Bien +, (18 points – meilleure note).

 

St Estèphe Château Montrose 1999 (47,24€ Aux 4 Couleurs)

Un nez discret sur des tonalités de confiture de cassis. La bouche est dense, puissante mais ramassée, contenue, austère. Malgré un jour de « mise à l’épaule », on ne peut s’empêcher de penser qu’un carafage plus long aurait été salutaire. Dans cet état, un vin qui peine à séduire même si on discerne qu’il y a quelque chose de caché. Bien + et potentiellement Très Bien (9 points).

 

St Estèphe Château Phélan-Ségur 1995 (35,88€ Aux 4 Couleurs)

Nez fichtrement complexe, floral, camphré, infusions, feuilles, chanvre. L’attaque est dense et riche ou l’on perçoit ce caractère délicatement mentholé. Des tanins encore bien marqués. Un très beau vin. Excellent (14 points).

source photo : www.chateauloisel.com


St Estèphe Château Les Ormes de Pez 1983
(29,90€ Aux 4 Couleurs)

Nez profond et intense de noyau de cerise, caramel. La bouche est singulièrement sucrée. La structure est fine marquée par une pointe de volatile et une belle longueur. A boire vite. Très Bien + (6 points)

 

Partager l’article !   Séance Vertivingstone – Saint Estèphe: Chaque dégustateur avait deux points à attribuer aux deux vins qu’il a préféré. La somme de ces …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *