Compte rendu : séance Brunello di Montalcino

Intéressante séance dédié au Brunello di Montalcino animé par Greg. Des vins parmi les plus spéculatifs d’Italie pour lesquels je retiendrais qu’il faut les attendre 10 ans avant d’être vraiment intéressants… Superbe La Rasina 2004.

Brunello di Montalcino, Uccelaria 2008
Sensation d’alcool au nez, fraise à l’eau de vie, léger boisé. La bouche est souple, légère, un peu chaude, le tanin un peu sec. Une vinification traditionnelle semble-t-il… mais je dois avouer être un peu passé à côté de ce tre bicchieri du Gambero Rosso. Bien ++

Brunello di Montalcino, Fanti 2008
Nez riche, profond, bois de cèdre, santal, cuir assez intense. Les tanins sont fermes, gras et fins ; le boisé un peu persistant en bouche, des amers d’extraction. Un vin très accessible ce jour. Très Bien + (1 point)

Brunello di Montalcino, Ciacci Piccolomini d’Aragona, Pianrosso 2006
Nez très fruité, fleurs fanées, fruité, un vin très « oxygéné » légèrement volatile. La bouche est souplee, un peu fluette malgré des tanins fermes. Une bouche vive, un peu séchante. Le nez est très joli mais la bouche est un peu rustique. Très Bien (4 points)

Brunello di Montalcino, Col D’orcia, 2007
Bouchonné

Brunello di Montalcino, Tenuta Friggiali, 2007
Nez fermé, cèdre, bouche stricte, tanin sévère mais assez gras, bouche très sèche sans aucune sucrosité. En devenir…encore  très fermé du potentiel toutefois. Très Bien + (4 points)

Brunello di Montalcino, Antinori, Pian delle Vigne 1996
Nez floral, essence de fleur, bouche souple, un tanin ferme assouplit par l’âge, une finale longue et aromatique Très Bien + (8 points)

Brunello di Montalcino, La Rasina 2004
Fruit cuit macéré, très légèrement volatile, trame ferme et fine, tanin très structuré, collant, persistant, finale élégante long aromatiquement sur le fruit cuit. Tradi mais joli. Très Bien ++ (16 points)
20141005_134118-copie-1.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *