Compte rendu de dégustation : Verticale au domaine de la Haie Trois Sols (Pierre Lebas) à Maisdon sur Sèvres.

Inutile de chercher sur google, le domaine n’existe plus et il n’a plus de vins à vendre. 

C’est l’histoire comme il en existe tant d’un petit domaine du Muscadet. Parti des parents : le grand père de la Maine a amené 1.5 hectares, la grand-mère de la Sèvre 1,5 hectares… cela nous fait 3ha constitué en 1944 pour démarrer un domaine. A la fin de l’activité du grand père en 1972 et à la reprise par le fils (Pierre Lebas), le domaine est constitué de 8 hectares. Il en atteindra 12 au plus haut de sa forme. Et puis dans les années 2000, le fils Pierrick a tenté la reprise du domaine… las… avec 12ha avec la majorité des vins qui part au négoce, même avec beaucoup de vente au vrac, au cubi, (nota : ce qui a rapporté d’avantage que de vendre du vin en bouteille dans le muscadet  : vendre du vin sans matière sèche (sans bouteilles, bouchon, étiquette etc …) ça permet de marger  d’avantage qu’en bouteille… ) et même en fût dans les années 2000, vu le prix d’achat du négoce, vu la surface, l’affaire ne pouvait plus tourner. Le domaine a pris fin.

Ce que nous raconte Pierre Lebas, c’est l’histoire d’un domaine qui traverse la deuxième partie du 20e siècle, depuis les labours à cheval, puis l’acquisition d’un tracteur à trois roues en 1970 : “Il braquait à merveille mais il tombait souvent par terre… alors il fallait se mettre à 3 ou 4 pour le mettre debout”. C’est l’histoire de ces “produits miracles” qui sont arrivés dans la vie des vignerons : les désherbants qui font des “sols propres comme le carrelage”, les levures industrielles qui permettent si bien de faire ressortir les singularités des vins.  Les Lebas ont vécu tout cela. Malgré tout, vu des vignerons extérieurs, ils sont restés raisonnables sur les intrants et les pesticides et les vendanges ont toujours été faites à la main… quelques rares incursions de la machine mais il fallait la louer et elle n’était pas disponible au moment ou la vendange était prète. Alors ça ne collait pas : ça ne faisait pas le vin auquel on s’attendait. Et puis aussi, dans les années 90, on commence à faire des cuvées sélectionnées : pas vraiment une sélection de parcelle mais une sélection de cuve. Même si les bonnes parcelles devaient souvent être sélectionnées dans l’assemblage. Car le domaine avait de beaux parcellaires du côté de l’Ebeaupin : au dessus des falaises de Pont-Caffino… il n’y a pas épais de terre par là bas ! Et puis un autre du côté du Moulin de la Gustais.. des sols de gneiss et de granodiorites pour les géologues… peut être même quelques vignes sur  gabbros qui trainent ça et là. 

Pierre-Lebas.jpg

Pierre Lebas

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, 2011

Le nez est un peu champignonné, pas très net ; la bouche est assez onctueuse en attaque, très vive en finale, la finale assez marquée par des amers de rafle… l’année n’était pas facile. Moyen +


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, 2010

Joli nez fruité, en bouche se ressent des arômes d’alcool à bruler. La bouche est bien ronde ; un vin qui a une jolie matière. Notes de pin en finale. Bien +

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, 2003

Nez mur, frangipane, sirop, belle bouche grasse, onctueuse, de jolis amers et une finale qui s’étire sur une tension amère. Très Bien


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, Cuvée des Sages, 2002

Nez caramélisé, empyreumatique, praline, la bouche est ample, mure doté d’une acidité qui tend  joliment le vin. De beaux amers élégants. Très Bien+


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, 1999

Nez plus évolué, carton, hostie au premier nez puis citron au second. La bouche souple, plus légère, vive et très citrique. Bien +


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, Cuvée des Sages, 1998

Nez très expressif qui sent le fuit, la cire, la confiture, l’abricot cuit. Un peu court en bouche mais le nez est très intéressant. Très Bien.


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, Cuvée du Grand-Père 1989

Echantillon A : Nez assez atone, bouche mure, riche, élégante bien tendue. Bouche Très Bien ++ / Nez à revoir = Très Bien.

Echantillon B : Premier nez grillé puis ouverture sur le sirop de citron, le pamplemousse chinois, le champignon blanc. Bouche mure, riche élégante mais étrangement très amère en finale moins tendue que l’échantillon A… bah… Nez très Bien ++, Bouche très Bien = Très Bien +


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, Cuvée du Grand-Père 1987

Nez d’abricot, de caramel, de cire, camphre, la bouche est mure, riche, bien tendue. Rétroolfaction longue sur des notes de cire fraîche. Très Bien +


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine de la Haie Trois Sols, Cuvée du Grand-Père 1969

Non noté.

 

Partager l’article !   Compte rendu de dégustation : Verticale au domaine de la Haie Trois Sols (Pierre Lebas) à Maisdon sur Sèvres.: Inutile de chercher sur google, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *