Compte-rendu ; Crus Classés et pas classés des Côtes de Provence

Réinventons le Classement des Côtes de Provence… c’était un peu l’idée de la dégustation : chaque dégustateurs devait choisir les vins qu’il verrait classé et ceux qu’il ne voulait pas classer. Bien sûr sur un seul millésime, ce petit jeu n’a pas une grande valeur mais elle fait toutefois apparaître encore une fois que ce classement de 1955 n’a plus grand sens… et qu’une suppression pure et simple de ce classement serait opportune afin d’éviter que le consommateur soit encore une fois perdu dans des particularismes d’un autre âge (puisqu’il s’agissait de récompenser à l’époque des domaines dans une appellation qui ne méritait pas l’AOC). Le Classement aurait dû être supprimé avec l’AOC…Cela n’a pas été le cas. Il en reste que les crus classés font des vins a mimima qui sont correctement vinifiés… Certains vins sont même très bons. Le principe de « classer » toutes les cuvées d’un domaine est en revanche inepte qui milite encore une fois en la faveur de la suppression de ce classement.

Côtes de Provence blanc, Château Roubine (Cru Classé), 2012

Nez classique qui sauvignonne (ou qui Sémillonne… c’est un peu la même chose). Un nez assez mur nonobstant. Bouche agréable, fraîche… un peu légère. Alcool un peu marqué. Bah… très classique… assez commun mais… Bien (Qui plait au groupe toutefois – 10 votes)


Côtes de Provence blanc, Domaine de la Courtade, 2011

Nez très aromatique. Parfums fruités de mangue verte. La tenue de bouche, même après aération est un peu en retrait. Vif. Bien + (5 votes)


Côtes de Provence Blanc, Château du Galoupet, (Cru Classé) 2011

Nez un peu cuit, caramélisé, ananas, touche boisée, banane mure… des notes boisées un peu insistantes mais la bouche est bien consistante, grasse et bien tendue ; acidulée. Très Bien (10 votes)


Côtes de Provence Blanc, Domaine Gavoty, Clarendon 2012

Nez intéressant, complexe floral discret très élégant. La bouche est  à la fois épaisse, acidulée, superbement tendue, aromatiquement très longue… quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, dans n’importe quel ordre et n’importe quel millésime, quel que soit le groupe de dégustateur, ou l’ordre de service, Gavoty Clarendon est le meilleur blanc de Provence. Très Bien ++ voire plus (19 votes – meilleur vin du collectif)

http://www.ventealapropriete.com/elementsV35/ventes_bouteilles/BTLE-GAV0003.jpg

Côtes de Provence Rouge, Domaine de Rimauresq, R, (Cru Classé) 2011

Nez fruité, un peu animal, bouche aux tanins puissants, mais plutôt fins, un peu collant aujourd’hui. Du gras, du volume, assez frais. Larges amers. A force de faire des saignées forcément ça concentre. A attendre. Très Bien (9 votes)


Côtes de Provence rouge, Domaine Saint André de Figuière 2010

Nez animal, gibier, ventre de lièvre, épices, truffe, volatile pour les âmes sensibles (c’est-à-dire pas pour moi). La bouche est assez glissante, petits tanins fins, rétro aromatique fruitée. Peut être un peu plus de matière en milieu de bouche n’aurait pas nuit. Mais j’aime bien l’équilibre… Très bien + (6 votes).


Côtes de Provence rouge, Domaine des Sarrins 2009

Nez très fruité, cuit, fruits cuits. Un nez très pimpant aromatiquement. La bouche est bien fondue, des tanins « syrah » encore légèrement séchant (un peu de tanin de bois). Encore un peu boisé en bouche à ce jour mais qui devrait bien évoluer (Très Bien + 18 votes)


Côtes de Provence Rouge, Château Sainte Roseline, Cuvée du Prieuré, 2009 (Cru Classé) (Mag)

Nez de syrah du sud… le genre de nez auquel je suis un peu hermétique, un peu fermé. La bouche est assez souple en attaque, le tanin très strict, puissant, collant. La finale est légèrement moins structurée que le précédent vin (plus « légère »). Le bois est plutôt bien intégré en revanche (Bien ++, 11 points)


Côtes de Provence rouge, Jas d’Esclan, Coup de foudre 2007 (Cru Classé) (Mag)

Nez très original, très changeant, puissant sur le cassis puis le pétrole/fuel, puis l’animal, le gibier. La bouche est souple, le tanin très fin. Un peu léger en bouche mais qui laisse une sensation cuite, agréable. Très orignal, assez fin. Très Bien (15 votes)

 

Partager l’article !   Compte-rendu ; Crus Classés et pas classés des Côtes de Provence: Réinventons le Classement des Côtes de Provence… c’était un peu l’i …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *