Séance Pouilly-Fuissé

Voici le compte-rendu en retard de la dernière séance du groupe Vertivingstone 2011-2012 dédié aux vins de l’appellation Pouilly-Fuissé.

 

Pouilly-Fuissé, Domaine Thibert 2009 Premier nez presque un peu réducteur qui s’ouvre sur des légers arômes de fleur de tilleul accompagné d’un fin grillé. La bouche est grasse, très saline, bien tendue, beurrée et offre un joli volume. Elégant, on en boirait tout les jours. Très Bien + (6 points)

 

Pouilly-Fuissé, Domaine de la Croix Senaillet 2009 Le nez est mûr, le fût plus grillé qui offre des notes de caramel et de miel d’orange. Bouche très épaisse, très saline, bien allongée et de beaux amers de fin de bouche. Un style différent du premier vin mais qui se respecte… pour un autre usage… Très bien + (6 points)

 

Pouilly-Fuissé, Domaine de la Creuze Noire, Clos de Monsieur Noly 2009 Premier nez lacté, pas de bois perceptible, la bouche est arrondie, grasse, un peu simple, elle chauffe en fin de bouche. Bien (+) 6 points

 

Pouilly-Vinzelles, Domaine de la Soufrandière, Climat les Quarts, 2009 Après une très légère réduction, le nez est très pur, cristallin, intense floral et des touches boisées qui montrent un élevage très bien maîtrisé. En bouche le volume est impressionnant doté d’un amer particulièrement structurant. Fine acidité en fin de bouche qui n’est pas encore en place. Très Bien + à mieux (11 points – meilleur note du collectif)

 

Pouilly Fuissé, Roger.peguet.com 2007 Nez vanillé, beurré, léger CO², grassouillet et beurré en bouche. Très vif en finale… un peu écoeurant. Moyen. (5 points)

 

Pouilly Fuissé, Domaine Daniel Barraud, Les Crays 2007 (Mag) Nez extrêmement champignonné que je l’ai pris pour du bouchon. La bouche est agréable, assez fine, évoluée mais très bien tendue… mais le nez me turlupine… déviation ? Non noté

 

Pouilly-Fuissé, Domaine Verget, Terroir de Vergisson 2005 premier nez moyennement aromatique mais qui laisse une impression de maturité (mangue cuite). Belle bouche ample, épaisse, de beau amers ; un côté tannique assez peu acide mais une acidité un peu tartrique. Un peu chaud en fin de bouche. Très Bien (7 points)

 

Pouilly-Fuissé, Annie Claire Forest (Ex Michel Forest), Sur La roche 2007 (Mag) Premier nez très animal, pétard, œuf, une palette aromatique assez évoluée qui s’ouvre ensuite sur des notes de coquilles d’huître. Le toucher de bouche est doux, bien tendu. Légèrement chaud en bouche. Très Bien + (9 points)

 

Pouilly-Fuissé, Eric Forest, les Hauts des Crays 2001 Nez très complexe d’orange, de miel de fruits confits, pain d’épice, cire d’abeille ; la bouche est suave ; la finale est fraîche ; longs arômes de propolis. Très Bien ++

 

Pouilly-Fuissé, Domaine Brémont, 1945 (niveau épaule) Nez très oxydatif ; fumé, tilleul, verveine ; gras. Très long rancio en bouche ; miel, balsamique. Un peu flingué. Bien ++ (2 points)

 

Partager l’article !   Séance Pouilly-Fuissé: Voici le compte-rendu en retard de la dernière séance du groupe Vertivingstone 2011-2012 dédié aux vins de l’appel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *