Compte-rendu – Séance Saint-Chinian

Le groupe Vertivingstone est parti ce soir quelquepart du côté de l’Orb et de la (du ?) Vernazobes à Saint Chinian :  C’est une belle série faut dire… nous avons eu une impression collégiale ce soir d’avoir eu une série homogénéiquement très qualitative. Je remercie dors et déjà Dany Jaffuel, éminent spécialiste de la chose St-Chinianaise, pour ses 3 pages de consignes de dégustation et pour ses apports de connaissances.

Série Schiste
 

Saint-Chinian (Roquebrun)- Domaine Navarre “Le Laouzil 2009” (7.94€ Saint-Chinian.pro)
Nez fruité fumé ou s’entremêle une légère réduction malgré le carafage, attaque enrobée un peu moelleuse. Gouleyant. Tanin soigné. Bouche bien propre. Bien + (2 points)

 

Saint-Chinian (Berlou)- Domaine Rimbert – Le Mas aux Schistes 2008 (9.90 € AuchaiduLanguedoc.com)
Cela fait la deuxième fois que je vois ce vin… et cela fait la deuxième fois que je me dis… tin… j’aime ce vin. Le nez est intense presque entêtant au fruité grenadine et floral d’une grande netteté aromatique. Il y a un peu de volatile… jusque ce qu’il faut pour donner du pep. L’attaque est florale et fait démarrer une bouche très complexe, enrobant, langoureux impressions, de vagues. Il y a un chocolat en fin de bouche… un de ces chocolats des meilleurs crus de criollo. Très Bien++ /Excellent (10 points)

http://www.saint-chinian.pro/boutique/images_produits/rimbert-mas-au-schistes.jpg

Saint-Chinian (Berlou)- Domaine Pin des Marguerites “Pétale Pourpre 2006” (10.45 Saint-Chinian.pro)
Plus discret au nez, moins fanfaron que le Mas aux Schistes… sur les fruits cuits, la mure cuite. La bouche très enrobante a cette générosité que seul le Carignan bien né peut offrir. Un vin qui coule… qui glisse. C’est dur de ne pas s’en jeter 10 verres derrière la cravate. Très Bien + (6 points)

 

Série Calcaire, Terrasses du Villefranchien galets roulés, Grès
 

Saint-Chinian – Domaines les Eminades “cebenna” 2002 (12€ Cave de l’inattendu Vertou)
Nez plus évolué fait penser des notes d’eucalyptus. L’attaque est mure, ronde, suivi par un groupe de tanins nerveux de la gâchette… et une fin de bouche un peu en demi-teinte. Voilà… c’est un peu le souci de ce vin un peu haché avec des effets successifs de rondeur, puis de tanins puis aqueux. Dommage car la rétro d’amsterdamer aurait mérité une bouche mieux fondue. Bien (1 point)

 

Château Viranel “Tradition 2009” (7.19 Saint-Chinian.pro)
Nez charbonneux un peu fumé… mon détecteur de macération carbo grommelle… mais la fiche technique vient le démentir… il n’y en a pas… foin, nada. L’attaque est assez moelleuse, précise, le tanin ferme un tout petit peu séchant. Bien+ (6 points)
 

Saint-Chinian –Domaine Borie La Vitarelle Les Cres 2007 (16.90€ AuchaiduLanguedoc.com)
Un peu de volatile qui porte des aromes assez discrets d’eucalyptus, de menthol. La bouche est riche tapissante, dense, intense. Les tanins sont très fins qu’on les croirait inexistants, fondus, poudreux la fin de bouche envoie des vagues de rondeurs. Intense et souple, main de fer et gant de velours. La bouche est superbe. Le nez peut être un peu discutable en l’état… il n’exprime pas tout ce qu’il devrait raconter…. Très Bien + (10 points)

 

Saint-Chinian – Mas de Cynanque “Acutum 2008” (11.29 Saint-Chinian.pro)
Mon détecteur à carbo s’est remis en marche sans que je ne lui demande rien. Mais je doute également qu’il y en eu. Le nez est mur, un peu charbonneux également. L’attaque en bouche offre un beau volume… une légère sucrosité également. Le tanin est ferme mais donne une impression de “tout, tout de suite. La finale donne l’impression d’être un peu raccourcie. Légère chaleur. Bien ++ (7 points)

 

Série “Grand Vin” au sens de Jaffuel.

 

Saint-Chinian Clos Bagatelle Terre de mon père 2005 (19.85€ FAV)
Beau nez élégant, moyennement aromatique mais très dynamique, cacao, thym, eucalyptus. Attaque fumée, bouche gourmande arrondie légèrement sucrée, fumée. Un bouche très travaillée : un tanin très bien structuré : sans doute le plus beau tanin de la soirée. La finale aromatique, beaucoup de longueur aromatique (chocolat, reglisse) Très Bien ++ (13 Points – vainqueur du collectif ce soir)

 

Saint-Chinian – Domaine la Madura “Grand Vin 2007” (13.80 Saint-Chinian.pro)
Très joli nez d’une rare élégance de fleur sucrée, chocolat, très intense. L’attaque est riche très consistante. Après une succession de vins un peu sucré dès l’attaque (sucrosités de fûts ou sucrosité de SR…) c’est un des rares vins réellement sec… avec l’effet de succession, ça a fait tiquer certains :  c’est sans doute une des vinif les plus “tradis” de la série. Le tanin est ferme et puissant, l’alcool un peu présent. A ce jour il manque un peu de longueur par rapport à d’autre mais il l’acquerra c’est certain. Un beau vin à garder. Très Bien + (7 points)

 

Saint-Chinian – La Grange Léon D’une main à L’Autre 2009 (12.96 Saint-Chinian.pro)
Encore un nez superbe net, très précis, pétale de rose, pot pourri “entrée de Truffault” d’une grande intensité. La bouche est tout aussi florale, aromatiquement, elle pète dans tous les sens, l’attaque offre une belle texture arrondie, mure et capiteuse. Aromatiquement très long. cela m’évoque des confitures de fleur en fin de bouche. Très Bien ++/Excellent (9 points)

http://www.saint-chinian.pro/boutique/images_produits/grange-leon-1-main.jpg

Mas Champart Clos de la Simonette 2009 (16.30€ Saint-Chinian.pro)
Encore un beau nez porté par un légère volatile, sur des notes de mure cuite. La bouche est riche enrobante, texture acidulée ce qui renforce l’impression de jus de mure en bouche… un vin à la fois mur et gras avec une sensation de plénitude et une vivacité qui allonge la bouche : cela compléxifie bien la bouche. Boisé encore bien présent. Très Bien ++/Excellent.(6 points)

 http://www.saint-chinian.pro/boutique/images_produits/mas-champart-clos-simonette.jpg

 Une chose est sure, je ne sais toujours pas distinguer les terroirs avec ce qui est censé avoir des notes fumées que j’ai senti sur d’autres vins… d’autre part un dégustateur ligérien comme moi a tendance à se focaliser fortement sur l’encépagement pour interpréter les différences gustatives… le terroir houlà, c’est le niveau 2. Bref une appellation ou on peut se faire plaisir à pas bien cher… et les notations ont été répartis sur beaucoup de vins différents ce qui prouve  que chacun peut trouver chaussure à son pied à Saint Chinian. C’est un peu con ce que je viens d’écire, on croirait un message subliminal de “l’interpro des vins du Languedoc” mais bon… c’est l’heure d’aller se coucher.  

 

Partager l’article !   Compte-rendu – Séance Saint-Chinian: Le groupe Vertivingstone est parti ce soir quelquepart du côté de l’Orb et de la (du ?) Vernazobes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *