“Vins de voile” 2011/2012 Première soirée Salivertivin du 4 octobre 2011

 
 

Introduction

 

Les vins de voiles sont des vins oxydatifs issus de longs élevages en barriques sans ouillage (remplacement du creux causé par l’évaporation durant l’élevage (« part des anges »)). Cet élevage permet le développement d’une « flore » levuraire (voile) à la surface du vin le protégeant d’une oxydation rapide et favorisant son oxydation ménagée (dite oxydation biologique par opposition à l’oxydation chimique des élevage long oxydatif sans voile) avec le développement de caractères aromatiques particuliers (noix, figue,…). Deux grandes régions produisent traditionnellement ce type de vin : Le Jura avec le vin jaune issu de cépage savagnin vinifié en sec et la région de Jerez et SanLucar de la Barrameda dans le sud de l’Espagne qui produit à base du cépage Palomino Fino du fino (Jerez) ou des manzanillas (SanLucar de Barrameda).

Dans le Jura le vin jaune est produit sur 4 appellations : Etoile, Château Chalon, Arbois (théoriquement du plus fin au plus dense) et Côtes du Jura. L’élevage d’un vin jaune est au minimum de 6 ans et 3 mois.

A Jerez ou SanLucar les critères de sélection pour les finos et manzanillas se basent sur la recherche des vins les plus « purs », « aériens », « limpides ». Les vins sont fortifiés (ajout d’alcool après la fermentation alcoolique) et souvent non millésimés. L’élevage fait appel à la méthode de solera avec « éducation » des vins les plus jeunes par les millésimes les plus anciens.

Sur le plan du service et des accords mets-vins, les vins jaunes se servent à 16°C et sont traditionnellement des vins de repas alors que les finos ou manzanillas sont des vins d’apéritifs à servir à 10-12°C.

Neufs vins ont été servis en trois séries, à l’aveugle, à 16°C (avantage aux vins jaunes ?). Tous les vins étaient des vins jaunes, des finos ou des manzanillas sauf trois « pirates » :  Un Arbois élevé sous voile pendant seulement 3 ans, un vin de voile de Loire et un Voile d’Argile assemblage d’un vin de voile de la région de banyuls et d’un Banyuls.

Les commentaires et avis ayant été très contrastés les appréciations sont les miennes propres, avec élargissement à l’ensemble du groupe par les remarques et les votes (chaque dégustateur avait 3 points à attribuer)

 

DSCF7163


Dégustation

 

Première série

 

DSCF7168


Premier vin

 

R : Jaune clair marqué, gras (larmes), riche.

N : Oxydatif et voile typé Jura mais aussi fruité. Touche très alcooleuse à l’aération. L’éthanal s’efface et devient plus complexe. Le caractère oxydatif évolue vers des notes tourbées.

B : Attaque fine, presque désaltérante, saline.

Bonne persistance, vin structuré. Persistance sur l’éthanal mais avec une belle rémanence aromatique.

Vin riche et fin, finement tannique, appelle l’andouille de Guémené ou des poissons crus.

Bien++

Nombre de vote : 2

Domaine de la Tournelle

Savagnin de Voile

Arbois 2006

Prix : 14.30 euros

 

DSCF7164


DSCF7166

 

Second vin

 

R : Robe plus dense évoluant vers des nuances acajou. Discrète turbidité. Larmes marquées, grande richesse.

N : Assez peu oxydatif de voile, notes d’oxydation plutôt chimique proche d’un vin doux naturel oxydatif. Note de vieux bois, de miel de sapin.

B : Choc : Décharnée, mince. Assez court.

Assez bien (non consensuel (très long, puissant pour certains))

“vin de biker »©Fred

Assez bien

Nombre de vote : 5

Château Pierre-Bise

Elevé en vin de voile

Anjou 1985

(A noter un bouchon estampillé 1993 (date d’embouteillage ?))

Prix : 14.50 euros

 

DSCF7165


Troisième vin

 

R : Dorée soutenue.

N : Peu expressif, éthanal discret, alcooleux.

B : Structure, volume (lié à l’alcool ?). Plus d’extrait sec, chaud.

Assez bien – (non consensuel)

Nombre de vote : 8

Domaine Philippe Vandelle

Vin jaune

L’étoile 2003.

Prix : 23 euros

 

DSCF7167


Seconde série

 

DSCF7171


Premier vin

 

R : Très pâle, jaune claire.

N : Résine, pin, presque fruité et exotique.

B : Sec dés l’attaque, alcool présent. Fin mais impression que le corps est « donné » par l’alcool. Combinaison avec la salive remarquable le rendant plus accessible. Persistance moyenne – sur les amers

Moyen +

Nombre de vote : 0

Valdespino

Manzanilla Senorita muy fina

Prix : 17.90 euros

 

Second vin

 

R : Très pâle.

N : Très beau, fin, fruité, goudronné. A l’aération gène variable selon les dégustateurs causées par des notes de fond de cuvon pas net voir fromagère pouvant être perturbante (personnellement non rédhibitoire).

B : Très fin, aérien, à la fois en dentelle, aérien et présent. Très belle persistance. Très pur en bouche. Très apéritif.

Bien + à très bien – (absolument non consensuel)

Nombre de vote : 2

Lustau

Fino Jarana Solera Reserva

Prix : 9.65 euros

 

Troisième vin

 

R : Dorée plus dense, brillante.

N : Nez type liquoreux (Sauternes) évolué. Riche, fruité, mur. Notes de rhum. Coté « Lacté, vanillé ».

B : Volume, chaleur (OH). Amer en fin de bouche. Sec et gras.

Moyen

Nombre de vote : 5

Equipo Navazos

La Bota de Fino 27 « Machamudo Alto »

(Valdespino)

Prix : 18.50 euros

 

DSCF7173


DSCF7174

 

Troisième série

 

Premier vin

 

R : Turbidité nette. Doré soutenu.

N : Très fruité.

B : Gras, chaleur, sucre résiduel.

Bien

Nombre de vote : 0

Domaine de la Rectorie

Voile d’Argile

Vin de table de France non millésimé

 

DSCF7176


DSCF7177

 

Second vin

 

R : Dorée soutenu.

N : Typé savagnin, cury, « peau d’agrumes ».

B : Belle structure sur l’acidité et l’alcool. Très beau vin jaune porté par une grande acidité sur une grande longueur.

Elégance et caractère.

Très bien

Nombre de vote : 16

Domaine Ganevat

Vin Jaune

Côtes du Jura 2002

Prix : 45 euros

 

DSCF7178


 

DSCF7179

 

Troisième vin

 

R : Dorée soutenue, dense.

N : Discret, un peu rancio.

B : Plus dissocié en bouche et en finale que le précédent.

Millésime plus solaire perceptible par certains dégustateurs.

Nombre de vote : 4

Domaine Pignier

Vin Jaune

Côtes du Jura 2003

Prix : 36 euros

 

DSCF7180


DSCF7181

 

Conclusion :

 

Dégustation passionnante de vins très particuliers et non consensuels.

Ressortent au nombre de votes :

1° :   Domaine Ganevat

Vin Jaune

Côtes du Jura 2002

2° :   Domaine Philippe Vandelle

Vin jaune

L’étoile 2003

3° ex aequo :

Château Pierre-Bise

Elevé en vin de voile

Anjou 1985 Pétillant

Et

         Equipo Navazos

La Bota de Fino 27 « Machamudo Alto »

(Valdespino)

 

 

Partager l’article !   “Vins de voile” 2011/2012 Première soirée Salivertivin du 4 octobre 2011:     Introduction   L …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *