Compte-rendu Séance Condrieu

C’est avec plaisir que le blog associatif accueille un nouveau rédacteur en la personne de Fred L’huiller qui nous fait l’honneur de commenter la dégustation Libertivin Condrieu de Mardi dernier animé par Patrick Audrain. Je suis sûr que vous apprécierez comme moi l’enthousiasme de son commentaire. (j’aime bien l’enthousiasme 🙂 )

 

Condrieu, F.Villard De Poncins 2009     35€
Nez très odorant, floral typé violette, élégant et complexe. Magnifique, une ode au viognier.
En bouche c’est une autre histoire…c’est corpulent voire puissant, peu de fruit, il semble sur la retenue.
Par contre cela manque un peu de fraîcheur, voir un peu chaud en finale. Après un tel nez, on s’attendait à un feu d’artifice, peu être plus tard, attention à l’équilibre quand même. Effet millésime ? Bien +

Condrieu, P. Gaillard 2008     30€
Nez sur le miel, léger floral, beaucoup moins aromatique que le prédédent.
Voir alcooleux…déjà.
La bouche est étrange, elle manque d’ homogénité, c’est pauvre aromatiquement, le côté alcool resort,
Il paraît dissocié, c’est très bof !

Condrieu, Y. Cuilleron Les Chaillets 2008    37€
Très floral et délicat au nez, avec une petite pointe de minéralité, yes!!! Il fini sur le zan-réglisse.
Belle bouche sur la pêche blanche, la rose, c’est fin, c’est long, belle finale fraîche sur la violette.
On sent quand même une pointe d’élevage. Bien++

Condrieu, Monteillet Les Grandes Chaillées (S. Montez) 2008    30€
Nez frais et complexe sur la violette, puis réglisse comme le précédent.
Belle structure en bouche, on est sur la pêche, mais malheureusement le tout manque de fraicheur,
Ce qui désequilibre le vin avec une finale qui chauffe. Dommage.  Juste bien.

Condrieu, Guigal La Doriane 2007    55€
Nez fumé, plutôt fermé mais qui reste frais.
Grosse matière en bouche, marqué par un élevage appuyé. Rien ne transpire aromatiquement si ce n”est le côté fumé. C’est gras mais fermé. Perso je pense que quand la matiere prendra le dessus sur cet élevage luxueux  le vin sera beau car il est frais et charnu. Vin d’avenir. Bien en l’état.

Condrieu, G. Vernay Coteau de vernon 2009    80€ oups!
Le nez semble sur la retenue, c’est fin, délicat, c’ est classe, on devine le potentiel à venir.
Wouah, quelle bouche ! Tout est parfaitement en place, quelle harmonie, c’ est fin…délicatessen !
Derriere cette concentration, l’ équilibre est majistral, quelle touché de bouche.
Ce vin ne se dévoile pas encore, mais quel potentiel. Avenir radieux. Très bien+, …encore !!!

Condrieu, Gangloff 2006    40€, merci Patrick puisque la bouteille vient de sa cave, …copain !
Le nez est le plus évolué de tous, pêche, abricot, fleurs séchées, miel, cire puis poivre, épice, c’est un festival.
La bouche est ample, riche, complexe, on y retrouve le feu d’ artifice du nez, c’est très riche.
La structure est magnifique, il semble à point, merci Patrick. Très bien+ là aussi.

Belle dégust avec de très beau vin, les domaines stars de l’appelation on tenu leur rang.
Petite remarque concernant le millesime 2008, comme en rouge, c’est un millesime qui semble difficile en rhône nord
Classement du groupe:      1er      G. Vernay Coteau de Vernon
                                     2eme   Gangloff
                                     3eme   Cuilleron Les Chaillets

 

Partager l’article !   Compte-rendu Séance Condrieu: C’est avec plaisir que le blog associatif accueille un nouveau rédacteur en la personne de Fred L’huiller qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *