2010/2011 Soirée Libertivin “Corton” du 19 avril 2011

La colline inspirée (pour reprendre le titre d’une dégustation de la Revue du Vin de France si ma mémoire est bonne) ou

Une dégustation solaire

 

 

Introduction

 

La thématique de la soirée était donc : « La colline de corton ».

Philippe nous a en effet proposé, à travers 7 vins, la découverte du grand cru Corton (seul grand cru rouge de la côte de Beaune) et de plusieurs premiers crus des 3 villages portant ce grand cru à savoir Pernand-Vergelesse, Aloxe-Corton et Ladoix-Sérrigny.

Le grand cru Corton couvre un peu moins de 100 ha sur la colline de Corton sous le bois de Corton avec des exposition Sud ouest à Sud Est. Sur les étiquettes le lieu dit peut être précisé pour les grands crus rouges (Corton Le Corton, Corton Bressandes, Corton Clos du Roy). La partie du grand cru surplombant Pernand-Vergelesses constitue les lieux dits Le Charlemagne et En Charlemagne et serait plus favorable au chardonnay qui ne couvre cependant qu’un peu plus de 4 hectares de l’ensemble du grand Cru et constitue les prisés et relativement rare Corton blancs ou Corton Charlemagne.

Ont été dégusté 7 vins : 1 blanc, 6 rouges.

Dans l’ordre de service :

 

   Pernand-Vergelesses 1° cru Sous frétille Blanc 2008

Domaine Rapet Père et Fils

   Ladoix 1° cru Le Bois Roussot 2006

Capitain-Gagnerot

   Corton Grand cru Pougets 2006

Rapet Père et Fils

   Aloxe-Corton 1° cru Les Valozières 2003

Denis Charpentier (Achat de négociant à Roux Père et Fils)

   Aloxe-Corton 1° cru Les Chaillots 2001

Louis Latour

   Corton Grand cru Clos du Roy 2000

Domaine de La Pousse d’Or

   Corton Grand cru Les Maréchaudes 1995

Domaine Chandon de Briaille

 

Chaque dégustateur avait 3 points à attribuer à ses vins préférés.

 

Premier vin

Pernand-Vergelesses 1° cru Sous frétille Blanc 2008

Domaine Rapet Père et Fils

R : Limpide, brillante, relativement claire.

N : Chèvrefeuille au premier nez évoluant vers les fruits à coques : noisettes, amandes plus typique du chardonnay mais pas du tout variétal cependant avec même une très belle minéralité (Note de pierre à fusil). Boisé présent mais harmonieux. Nez salivant…

B : Gras dés l’attaque, très beau volume en bouche avec belle acidité portant le vin. Finale de bonne longueur. Très bonne rétro-olfaction.

Une vraie gourmandise salivante au nez et en bouche.

Note : Très Bien+

Nombre de points : 4

Prix moyen : 28 euros

 

Second vin

Ladoix 1° cru Le Bois Roussot 2006

Capitain-Gagnerot

R : Légère, début d’évolution.

N : Réduit. Fruité macéré évoluant rapidement à l’aération sur des notes animales et végétales (herbes coupées, bois sec).

B : Attaque chaude avec une amertume et une astringence présentent d’emblée. Construction originale. Volume correct. Persistance aromatique bonne.

Note : Moyen –

Nombre de points : 0

Prix moyen : 23 euros

 

Troisième vin

Corton Grand cru Pougets 2006

Rapet Père et Fils

R : Rouge brillante, d’intensité moyenne à bonne, début d’évolution.

N : Nez profond, riche, poivré. Notes de fraises des bois et de cerises bigarreaux. Fruité très mûr sans évolution aromatique.

B : Attaque grasse. Beau volume. Amers nobles sur tannicité fine… Amers quand même persistants.

Très bonne longueur cacaoté. Grande persistance. Seules une discrète verdeur et chaleur finale viennent ternir le plaisir.

Beau vin moderne.

Note : Très bien +

Nombre de points : 7

Prix moyen : 48 euros

 

RPF


Quatrième vin

Aloxe-Corton 1° cru Les Valozières 2003

Denis Charpentier (Achat de négociant à Roux Père et Fils)

R : Robe de très grande densité. Très discrète turbidité. Evolution toute débutante.

N : Peu bavard, aromatiquement chaud et un peu pauvre. « Bourgeonneux » (cassis).

B : Rond, une sphère de tannicité tapissante et enveloppante présente de bout en bout. Très, trés grand volume. Persistance aromatique sur les fruits très mûr. Très bonne longueur. Grande matière, grande maturité.

Note : Très bien +

Nombre de points : 3

Prix moyen : ? offert à l’association

 

DC


Cinquième vin

Aloxe-Corton 1° cru Les Chaillots 2001

Louis Latour

R : Très claire, faible intensité colorante. Evolution nette.

N : Très éthéré, réglisse, cachou, bois brûlé.

B : Volume intéressant et homogène dès l’attaque mais sur un habillage de tannins en filigrane à peine perceptibles, « aériens » ?.

Finale et persistance moyenne, discrète mais assez longue. Un style.

Note : Bien

Nombre de points : 1

Prix moyen : 29.99 euros

 

Sixième vin

Corton Grand cru Clos du Roy 2000

Domaine de La Pousse d’Or

R : Très belle intensité, début d’évolution.

N :Nez de vin à maturité épanoui évoluant sur la prune dente, la réglisse, des notes de torréfaction.

B : Grande douceur en attaque avec perception sucrée. Beau volume, tannins polis, acidité traçante. Finale un peu chaude. Belle rémanence.

Vin gourmand et mûr.

Beau vin pour le millésime.

Note : Très bien ++

Nombre de points : 8

Prix moyen : 61 euros

 

PO


Septième vin

Corton Grand cru Les Maréchaudes 1995 

Domaine Chandon de Briailles

R : A été dense. Est patinée, très nette évolution.

N : Grand nez d’herboristerie mêlant herbes sèches et bouquet fané avec une évolution à l’aération étrangement fruitée. Notes de fumée, suie, cuir chaud puis mentholées.

B : Beau volume et tannicité très fine dès l’attaque. Pointe de chaleur. Acidité marquée. Manque un peu de corps pour l’excellence.

Un très grand vin aromatique.

Note : Très bien++

Nombre de points : 8

Prix moyen : 75 euros

 

CDB


Conclusion :

 

Chaque dégustateur présent avait donc trois points à attribuer à ses vins préférés.

Le « classement » de ce soir est donc :

1° ex æquo : 8 points

   Corton Grand cru Clos du Roy 2000

Domaine de La Pousse d’Or

   Corton Grand cru Les Maréchaudes 1995

Domaine Chandon de Briailles

Troisième :7 points

   Corton grand cru Pougets 2006

Rapet Père et Fils

Quatrième :4 points

   Pernand-Vergelesse 1° cru Sous frétille Blanc 2008

Domaine Rapet Père et Fils

Cinquième : 3 points

   Aloxe-Corton 1° cru Les Valozières 2003

Denis Charpentier (Achat de négociant à Roux Père et Fils)

Sixième : 1 points

   Aloxe-Corton 1° cru Les Chaillots 2001

Louis Latour

Septième : Aucun suffrage

   Ladoix 1° cru Le Bois Roussot 2006

Capitain-Gagnerot

 

Deux traits marquant de la dégustation de ce soir mérite d’être signalés :

         Le haut niveau qualitatif absolu et plaisir de la dégustation,

         Le caractère « solaire », un peu chaud de nombreux vins même dans des millésimes peu favorables à une maturité aboutie. Ce caractère donne des vins très séduisants pour lesquels cependant certains dégustateurs ont déploré une perte de finesse aromatique.

Est ce une caractéristique de la colline de corton et comment cela peut il évoluer avec le réchauffement climatique ?

A déguster avec attention dans les années à venir.

Merci à Philippe pour l’organisation de la dégustation et à Samuel Loussouarn pour les photos.

 

 

Partager l’article !   2010/2011 Soirée Libertivin “Corton” du 19 avril 2011: La colline inspirée (pour reprendre le titre d’une dégustation de la Revue du Vin de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *