Des effets de la lune descendante en dégustation ?

Le but de la séance Salivertivin de ce 2 mars au château de la Frémoire est de déguster les vins par couple en couple. Donc je reprends, on dégustera six fois deux vins et ceci en binome afin d’améliorer nos descriptions et analyses. Les commentaires suivants devaient donc être la synthèse des ressentis de mon partenaire de couple, Paul-Gilles et des miens.


Si pour les histoires de couple la lune descendante est bénéfique, ce n’est pas le cas pour la dégustation. Beaucoup de vins se sont mal (c’est un euphémisme) goûtés par une majorité de Vertiviens présents. L’esprit de notre club étant la découverte, le partage et le plaisir du vin dans le respect du travail des vignerons, il ne m’a pas semblé utile de publier nos commentaires sur cette séance tant ils auraient été non représentatifs de la réalité du travail de ces Hommes qui nous font si souvent vibrer.


D’ailleurs, mes recherches sur Google du style : ” des effets de la lune descendante sur les dégustations” n’ayant guère été fructueuses, je suis preneur d’éclairages en la matière….


Seul un vin m’a paru digne de publication :

Domaine Paul Blanck, Grand Cru Schlossberg, Riesling, 2002 (18,50€ – Vinovinia.com)

Robe limpide jaune or. Nez intense de miel, de fleurs blanches (acacias) et de pétales de rose. L’attaque est dense, le vin présente une bouche voluptueuse harmonieusement équilibrée par une finale longue et intense sur des notes d’agrumes qui donne beaucoup de fraicheur au vin. Un beau vin de gastronomie. Très bien.

 

 

Partager l’article !   Des effets de la lune descendante en dégustation ?: Le but de la séance Salivertivin de ce 2 mars au château de la Frémoire est de dégu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *