Beaujolay nouvel

Mon chroniqueur des évènements du vin en pays nantais attitré étant parti en Inde, me voilà à faire ces chroniques… et ça tombe mal… c’est justement celle que je n’aime pas faire. Le troisième jeudi du mois de Novembre est toujours un jour un peu pénible pour un oenophile….Bah…allons y quand-même…

La fête du Beaujolais Nouveau est l’occasion de goûter aux arômes fermentaires de vins qui ne sont pas finis. A titre de compréhension de ce que c’est qu’un vin qu’on a embouteillé trop vite avec des rendements pléthoriques c’est intéressant… toutefois je ne saurai vous conseiller de trop en boire car je ne sais pas si cela rend vraiment service aux viticulteurs du Beaujolais.


C’est hélas un des rares moments de l’année ou certaines personnes passent la tête chez un caviste… donc si ça peut permettre d’aller chez un caviste… ces évènements là ont un intérêt notable. Le jeudi 19 novembre 2009 :

Vous pouvez donc vous rendre à la cave de Longchamp (72, rue Georges Lafont 44300 Nantes) écouter le Holy Totsy Gang et acheter du bon vin (voire boire du Beaujo nouveau).

Vous pouvez aller à la cave Vins sur Vins de la Chapelle Sur Erdre (avec en plus des Muscadets nouveaux à goûter)

Ou à la cave de Pascal Luneau à Vertou (avec en plus des Gaillac nouveaux à goûter)

C’est aussi généralement l’occasion pour Olivier Hodebert de la Cave de l’inattendu à Vertou de rentrer des Beaujolais pas nouveau… Burgaud, Clos de la Roilette…. et ça c’est autre chose je vous le garantit !

srce photo

www.Embruns.net

 

Partager l’article !   Beaujolay nouvel: Mon chroniqueur des évènements du vin en pays nantais attitré étant parti en Inde, me voilà à faire ces chroniques… …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *