Vertivinus – les défauts du vin – Jeudi 1er octobre 2009

34 dégustateurs sont présents à cette première séance du groupe Vertivinus, consacrée aux défauts du vin et dirigée par Romain. Cette séance a lieu en deux temps.

 

Dans un premier temps, Romain propose aux participants de goûter une série de sept vins, tous préparés à partir d’un assemblage de Sauvignon et Muscadet auquel est ajouté un adjuvant devant reproduire un défaut du vin.

 

Si les dégustateurs identifient assez facilement la piqure ascétique, l’acescence, l’oxydation, le soufre, le goût herbacé ou la dilution, peu d’entre eux voit dans la première dégustation uniquement l’assemblage de Sauvignon/Muscadet, exempt de tout adjuvant. Ceci illustre très bien le commentaire de Romain : « quand on cherche un défaut à un vin, on finit par le trouver »

 

La deuxième partie de la séance amène les dégustateurs à goûter sept vins (quatre blancs, deux rouges et un liquoreux) devant illustrer la séance:

 

Château Vartely 2006 – Traminer – Moldavie (7€ chez le caviste):nez pamplemousse. Bouche chaude Assez bien.

 

Muscadet Domaine de Beausoleil 2001 – Le secret de Beausoleil (7€ chez le caviste): nez de pierre, d’encaustique, un peu austère. Bouche un peu grasse, un peu sèche en finale, acidité assez marquée. Bien.

 

Riesling Domaine Zind-Humbrecht 2006 Heimbourg (25€ chez le caviste):   nez d’agrume confit, le vin en bouche est gras, chaud, voluptueux, laissant entrevoir une légère effervescence. Il est équilibré par une belle acidité. Très bien.

 

Arbois Domaine Rolet 2003 – Chardonnay/Savagnin (17€ chez le caviste): nez de brou de noix, l’attaque est grasse, puis tendue. Le vin est long en bouche. Assez bien/Bien.

 

A noter qu’un rapide sondage par les dégustateurs indique que ce vin a déconcerté et divisé.

 

Côte de Roussillon Olivier Pithon cuvée Saturne 2006 (15€ chez le caviste): le vin, non carafé et ouvert peu de temps avant la dégustation, offre tout d’abord aux dégustateurs un nez réduit, aux arômes de cuir, un peu austère. Après quelque temps se développent des arômes de fruits rouges et de réglisse. La bouche est tannique, sans être asséchante.  Bien.

 

Madiran Domaine de Montus 2004 (12€ chez le caviste): au nez le vin dégage des arômes boisés clairement identifiables. La bouche se révèle un peu asséchante (tannin du chêne) Assez bien/Bien

 

A noter que ce vin a lui aussi divisé les dégustateurs.

 

Sainte Croix du Mont Château Crabitan Bellevue 2001 (10€ chez le caviste): nez confit. La bouche est équilibrée et fraîche, puis chaude en finale. Bien.

 

 

Conclusion: la dégustation n’a pas mis en évidence de défaut majeur dans les vins sélectionnés. Elle a cependant permis d’identifier que le caractère oxydatif de l’Arbois ainsi que les tannins du Madiran ne sont pas perçus de la même manière parmi les participants.

 

Thomas

 

Partager l’article !   Vertivinus – les défauts du vin – Jeudi 1er octobre 2009: 34 dégustateurs sont présents à cette première séance du groupe Vertivinus, c …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *