2010/2011 Soirée Libertivin du 18 janvier 2011

Introduction

 

La thématique de la soirée était : « Les portos vintages ».

Notre président nous a en effet proposé, à travers 6 vins, une passionnante immersion dans cet univers des vins mutés et ces paysages « d’Hermitage à l’échelle de la Champagne ».

Les vins, tous des portos dit « vintages », environ 1% de toute la production du Douro, sont  des portos millésimés, vieillis deux ans en « pipe » (barrique de 522 l) avant embouteillage, sont présentés dans l’ordre de service du plus récent au plus ancien :

Quatre vins sont des portos  vintages « déclarés » :

         Fonseca 2003,

         Warre’s 2000,

         Poças 1994.

Environ 18 mois après la récolte, en mars ou avril (souvent à la Saint Georges) suivant l’agrément de l’instituto do vinho do porto, le négociant (« Symington Family Estates », « The Fladgate partnership »,…) prend  la décision (strictement indépendante) si la qualité du millésime est jugé exceptionnelle de « commercialiser » un porto vintage, c’est-à-dire de « commercialiser » en porto millésimé l’assemblage des meilleurs vins de ses différentes quintas et éventuellement de ces achats issu de ce millésime. La « déclaration » d’un porto vintage n’est pas systématique. Taylor Fladgate Yeatman, compagnie ayant le record du nombre de déclaration entre 1870 et 1993 a déclaré 42 millésimes sur 123 ans.

Le nombre de « maisons » de porto déclarant un millésime est un indicateur de la qualité supposée de l’année (37 déclarations en 1994, 41 en 1991, 46 en 1985, 1 en 1993, 10 en 1990 et 5 en 1986).

Les autres années, de qualité jugée « non exceptionnelle », les maisons de Villa Nova de Gaia peuvent embouteiller des portos vintages mais il s’agit alors de « Single Quinta Vintage Port ». Porto vintage issu d’une seule propriété ou de « seconde marque » comme le Fonseca Guimaraens pour Fonseca. Ces portos vintages sont habituellement plus rapidement prêts à boire que les portos vintages déclarés.

Trois vins sont à considérer comme des « single quinta vintages ports » issuent de millésime moins « favorables » ou production de propriétaire de seule quinta, non négociant donc ne réalisant pas de déclaration « globale » même les meilleures années :

         Quinta Seara d’Ordens 2000 (millésime assez généralement déclaré) (appartenant à Amorim),

         Quinta de Ventozelo 1998 (appartenant à la « Real Companhia Velha »),

         Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo 1996 (appartenant à la « Real Companha Velha »).

       

Premier vin

Fonseca 2003

DSCF6090.JPG

R : Grande densité, violine mais non impénétrable.

DSCF6077

N : Un peu médicinal au premier nez laissant place à des notes de cerises noires. Début d’évolution dans le caractère aromatique surprenant. 

B : Grande douceur dés l’attaque ; beaucoup de fruit. Tannins bien présents mais pas excessivement agressifs et lui donnant une grande allure de vin presque sec. Pointe de chaleur (alcool) et d’amer pour certains dégustateurs en toute fin de bouche. Bel équilibre commençant à se dessiner.

« En plein dans le schiste brûlant » ©Romain

Note : Très bien +.

Sa tannicité nettement perceptible le rend difficile à juger aujourd’hui. A revoir après une longue garde.

Prix moyen : 106 euros

 

Second vin

Quinta Seara d’Ordens 2000

R : Moins dense. Début d’évolution net.

DSCF6078.JPG

N : Peu expressif. Notes de réglisse et d’anis.

Nez type vin de bordeaux année 1970 rive droite…

« Léger rancio »  ©Jocelyn ; complexe pour Romain, oxydatif pour Patrick.

B : Grande douceur en attaque. Moins de volume, tannins nettement moins massifs que le vin précédent. Discrète chaleur perçue surtout en attaque…. Plus plaisant aujourd’hui que le précédent mais moins de fond.

Note : Bien

Prix moyen : 47.50 euros

 

Troisième vin

Warre 2000

DSCF6089

R : Tonalité proche du vin précédent.

DSCF6079.JPG

N : Nez jouant entre une grande fraîcheur, un coté très floral (iris, orchidée) et des notes de maquis et viandées.

B : Quelle douceur !!!! La perception tannique arrive très, très tard. Chaleur et tannicité sont enfouies sous un fruité d’une grande suavité. Une vraie gourmandise avec une sensation sucrée plus marquée que sur les vins précédents.

Ce profil particulièrement séduisant est il celui du millésime ou des portos de la famille Symington ? J’opterais volontiers pour la seconde solution.

La cylindrée au dessus de la Quinta Seara d’Ordens 2000.

Note : Très bien + et excellent aujourd’hui.

Prix moyen : 76 euros

 

Quatrième vin

Quinta de Ventozelo 1998

DSCF6085

R : Beaucoup plus légère que les vins précédents.

DSCF6081.JPG

N : Un peu insaisissable, pharmaceutique, usé, suie.

B : Rond, doux, tannins fondus…Un peu mince? Chaleur en finale.

Peu de charme à mon goût, peu de fruits mais « tient » par le sucre et l’alcool. Agréable initialement puis nettement « éthéré ».

Globalement moins apprécié.

Note : Moyen

Prix moyen : 39 euros

 

Cinquième vin

Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo 1996

DSCF6086.JPG

R : Plus dense que le vin précédent mais le cède en intensité à tous les autres.

DSCF6082.JPG

N : Sanguin, cassis, balsamique, girofle, muscade.

B : Tannicité finement granulaire. Note de bonbon et cachou en rétro olfaction. Bien construit, assez fondu.

« Sacré compléxité » ©Patrick 

Note : Bien+

Prix moyen : 40 euros

 

 

Sixième vin

Poças 1994

DSCF6087.JPG

R : Nette évolution, orangée.

DSCF6084.JPG

N : Usé, un peu poussiéreux (vieux bois) s’améliorant nettement à l’aération sur des notes de cerise au chocolat (cerise, kirsch), de fraises écrasées.

B : Grand velouté en attaque. Tannins patinés par l’évolution. Persistance moyenne.

Beaucoup de charme et d’équilibre même si évolué. Grandement apprécié par certains dégustateurs mais non consensuel.

Note : Bien+ à ++

Prix moyen : 55 euros

 

       

Conclusion :

 

Chaque dégustateur présent avait trois points à attribuer à ces vins préférés.

Le « classement » de ce soir est donc :

         Fonseca 2003 et Warre 2000 ex aequo avec 10 points

         Poças 1994 8 points

         Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo 1996 4 points

         Quinta Seara d’Ordens 2000 et Quinta de Ventozelo 1998 1 point

 

Pour d’autres impressions sur cette dégustation vous pouvez vous rendre ici http://passionvin.hostblog.fr/2011/01/26/porto-vintage-la-degustation/  ou là http://pipette.canalblog.com/archives/2011/01/20/20168770.html

 

 

 

 

 

 

Partager l’article !   2010/2011 Soirée Libertivin du 18 janvier 2011: Introduction   La thématique de la soirée était : « Les p …

2 réflexions sur « 2010/2011 Soirée Libertivin du 18 janvier 2011 »

Répondre à Jocelyn Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *