Compte-rendu : séance Vins de la Mer Egée

Mes compte-rendus se font rares ; vous m’en voyez désolé ; mais de gros travaux dans ma maison induisent une vie un peu nomade qui ne facilitent pas le suivi d’un blog (j’ai un autre bout de compte rendu qui traine quelque part… je vous le donnerai un jour…) Solidarité avec la dette grecque oblige, nous voici parti dans les Cyclades et les îles de la Mer Egée en compagnie de l’élégant Assyrtiko et du violent Mandilaria. Une séance particulièrement intéressante.

 

Santorin, Boutari (blanc – Assyrtiko) 2009
 Légère réduction frais, fleur blanche et noisette. Assez salin, bonne nervosité. Bien ++ (3 points)

 

Santorin, Argyros Estate, Assyrtiko 2007
Nez plus oxydatif, bouche un peu blete ; ce qui l’aplatit en comparaison avec le précédent vin. Belle salinité ; acidité mure sur le zeste d’agrume en fin de bouche. Bien + (9 points)

 

Vin régional de Crète, Boutari, Fantaxometocho 2007
Arômes de garrigue, sauge, de Chewing gum à la chlorophylle. Un vin structuré sur son amer ; léger arômes boisés en fin de bouche. Bien ++ (1 point)

 

Santorin, Gaia Estate, Assyrtiko Wild Ferment 2010
Boisé marqué au nez ; bouche très enrobante, acidulée, impression de pétiller en bouche comme les bonbons acidulés en poudre. Bouche vive, mure, saline bien tendue. Un beau vin. Très Bien (11 points)

 

Vin de Table produit à Santorin, Domaine Sigalas, Niampelo 2004
Bon aperçu du cépage Mandilaria… ça sent le Cahors ; la prune et le tabac. La bouche est ici un peu simple, fluide en attaque et un tanin de pépin de raisin puissant. Rustique mais intéressant. Bien

 

Vin régional de Crète, Mediterra Winery et Creta Olympias : Curriculum Vitae 2004
Nez animal assez complexe ou pointe des notes d’orange. Le grain de tanin est assez fin. Bien ++ (10 points)

 

Samos, Union des caves coopératives de Samos, Nectar de Samos 2005
Nez de figue sèche et de caramel légèrement acescent ; beau gras-moelleux qui fait une bouche très pleine, riche et pourtant la forte acidité le rend très digeste. Jolie rétro-olfaction sur des notes de bois séché et de caramel. Très Bien ++ (17 points vainqueur du collectif)

 

Vin passerillé des Cyclades, Domaine Sigalas, Mezzo Apiliotis (Cépage Mandilaria)
Lourd et dense au service qui annonce un vin très compact – gros dépôt dès le milieu de bouteille ; Nez violemment acescent colle scotch et atelier de peinture ou l’on discerne des notes de crème de cassis. Bouche très sirupeuse ; un sucre compact ; passé le sucre, viennent des tanins particulièrement violents et extraits qui auraient été insupportable sans le sucre. Ensuite arrive une acidité terrifiante qui cingle la fin de bouche ; tanins très persistants. Hors norme ; extrême. Excellent (1 point – le mien)… l’exemple d’un vin passerillé à 9° qui se boit doucement.

 

Rhôde, Cair, Amandia (Mandilaria)
Ce mandilaria muté propose un nez modérément expressif ou on discerne des notes de fruits secs. En bouche plus de chaleur ; une amertume importante, un tanin puissant : marque de fabrique de notre Mandilaria ; finale sur des notes de caramel brulé. Bien ++/ Très Bien (10 points)

 

 

Partager l’article !   Compte-rendu : séance Vins de la Mer Egée: Mes compte-rendus se font rares ; vous m’en voyez désolé ; mais de gros travaux dans ma maison ind …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *