Vertivinus – Séance 7 – Jeudi 11 mars 2010 – Botritys et Passerillage

C’est à une immersion dans le monde des vins liquoreux que Romain invitait les participants de cette nouvelle séance. Romain nous a présenté des différentes méthodes de vinification des vins (raisins botrytisés ou passerillés, mutages, ajout de sucre ou soustraction d’eau, vins de glace) et ainsi que des définitions essentielles permettant de distinguer les vins secs (moins de 4gr de sucre résiduel) demi-secs (entre 4gr et 20gr), moelleux (entre 20gr et 40gr) et liquoreux (plus de 40gr).

Une certitude, nous allions donc goûter des vins avec des teneurs importantes en sucre. La question centrale de notre séance était donc la suivante: à part celui-ci, quelles sont les caractéristiques des vins liquoreux ?

 

La dégustation s’organisait autour de 10 vins liquoreux :

Coteaux du layon – Domaine des Chesnaies 2007 (8.60€) :

Nez aux notes d’alcool, puis miel, fleurs blanches et citron. Bouche fraiche et équilibrée (acidité/sucre) pas de grande complexité aromatique mais le vin est assez représentatif du Layon. Assez bien.

 

Pacherenc du Vic-Bilh Laffont 2007 (12€) :

Premier nez un peu réduit puis note fumée. La bouche est confite, un peu alcooleuse et plus acide que le précédent. Assez bien.

 

Ste Croix du Mont – Château La Rame 2006 (9€) :

Nez miel et fleurs blanches. La bouche est chaude, alcooleuse. Le sucré est trop marqué. Il n’y a pas assez de longueur. Moyen.

 

Pacherenc du Vic Bilh – Château Bouscassé – cuvée Vendémiaire 50cl (9e) :

Le nez est fumé, confit avec des notes d’abricots secs ; Pour Romain, le premier nez est réduit. La bouche est là aussi chaude mais la sucrosité est légère. De notes de cacahuètes grillées dominent la bouche. Belle longueur. Bien.

 

Tokaj Château Derezsla Aszu 3 puttonoyos 2005 50cl (15€) :

Le nez est fumé, puis on trouve des arômes de citron et de beurre de cacachuètes. La bouche est épaisse (sirop), assez chaude avec des arômes anisés et épicés. Ce vin est séduisant. Bien.

 

Jurançon Domaine Cauhapé Ballet d’octobre 2006 (12€) :

Le nez est un peu fermé, puis acescent et fumé. La bouche est chaude avec une acidité très marquée. Bof, bof… Eu égard à la réputation du domaine, c’est une déception partagée par l’ensemble des participants. 

 

Coteaux du Layon – Domaine des Baumard – Clos de Ste Catherine 2004 (23€) :

Le nez est fumé et beurré. En bouche se distingue une acidité marquée ; le vin est peu concentré voire discret. Moyen+/Assez bien.

 

Tokay pinot gris Pierre Frick Vendange Tardive 2002 (20€):

Le nez est fleuri avec des notes de citrons. La bouche est pétillante (un peu de gaz résiduel) ; c’est un vin d’une très grande fraîcheur qui présente une superbe équilibre acidité/gras et une belle longueur en bouche. Ce vin a fait la quasi-unanimité des participants. Bien/Très bien. http://www.pierrefrick.com/images/cuvee_template/etiquettes/pin_gr_2005_vt.gif


Sauternes Château de Rayne-Vigneau 2001 (30€):

 

Le nez est puissant avec des notes d’encaustique. La bouche est assez épaisse, chaude. Certains dégustateurs évoquent un sirop avec des arômes de pâte de fruit, d’autres un nez compoté et fumé « Ce vin est exubérant » notent certains. Assez Bien/Bien.

 

Vin de passerillage Domaine Binner récolte 1991/1992  (16€) :

 

Nez de caramel. La bouche est fumée, voire brulée avec des arômes de noix, de café voire de suie. L’impression d’amertume est présente. Le vin est tendu et très long. Ce vin a dérouté les participants. Moyen/Assez bien+

 

Note personnelle: j’ai ramené l’une des bouteilles de ce domaine et dégusté 36 heures plus tard avec une crème caramel ; le résultat fut surprenant et plaisant ; des arômes (citron et fleurs blanches notamment), absents lors de la première dégustation, modifièrent en bien la perception de ce vin ; ne l’avons-nous alors pas jugé prématurément ?

 

Partager l’article !   Vertivinus – Séance 7 – Jeudi 11 mars 2010 – Botritys et Passerillage: C’est à une immersion dans le monde des vins liquoreux que Romai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *