Découvertivin du 25 septembre : vins bus

Le premier atelier du groupe découvertivin est traditionellement l’occasion de goûter à des vins issus des foires aux vins en cours :

Champagne Deutz Classic

22,50 €

FAV Leclerc

Pinot Blanc Paul Blanck 06

5,30 €

FAV Leclerc 2007

Pessac Léognan Blanc Solitude 05

11,50 €

FAV Super U 2007

Côtes du Rhône Rouge Garance 2007

4,95 €

FAV Carrefour

CDR Rasteau Cave de Rasteau 2007

3,85 €

FAV Leclerc

Moulis Château Poujeaux 2004

13,95 €

FAV Carrefour

St Julien Gloria 1999

22,90 €

FAV Carrefour

Bandol Suffrene 98

14,95 €

FAV Auchan

Mas Amiel Vintage 2005

10,95 €

FAV Leclerc

La maison Deutz est toujours une excellente maison de champagne qui propose ici un champagne sec et apéritif avec une superbe bulle très fine et très élégante.
Le pinot blanc de Paul Blanc offre de jolis arômes floraux (accacia) fruités (agrumes). Une bouche ronde et facile.
Le Pessac Léognan du domaine de la Solitude rencontre quelques difficultés à digérer ses planches (pin, scierie, vanille). On peine un peu à ce jour à trouver le fruit. Il faut encore l’attendre.
Test en aveugle pour les deux côtes du Rhône : Rouge Garance 2007 affiche un nez de myrtille un peu retenu, une belle texture et des petits tanins fins mais aujourd’hui un peu agressifs. Un vin à carafer 2-3 heures ou à garder 1 an avant de l’ouvrir. Le Côte du Rhône de la cave de Rasteau, extrêmement réduit au premier nez indique que les fauves sont entrées en piste. L’attaque est maigre mais l’alcool apporte un peu d’ampleur. Les tanins sont par contre bien fondus.
Poujeaux 2004 était une erreur. J’imaginais qu’il pouvait être buvable : Encore doté d’un nez bien boisé, il est aujourd’hui terriblement jeune une structure tannique resserre instantanément les muqueuses et permet à peine de remarquer une acidité qui n’est pas banale pour la région. A revoir dans 5 ans et son acidité devrait lui conférer une fraicheur intéressante.
Gloria 99 non carafé est lui à maturité et offre une palette de vieille cerise, tabac et champignon et une bouche assez évoluée.
Doté d’un nez épicé, le Bandol de Suffrene 98 est lui par contre encore jeune et demande 5 bonnes années de garde afin que ses tanins resserrés nous dise quelquechose de joli. Il est long en bouche et très prometteur en tout cas.
Et le Mas Amiel Vintage 2005 a un problème … (réduction ? casse férique ? sans doute plutôt un problème de bouteille ) en plus d’être un peu jeune.

 

Partager l’article !   Découvertivin du 25 septembre : vins bus: Le premier atelier du groupe découvertivin est traditionellement l’occasion de goûter à des vins issus d …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *